Mercredi 19 juin 3 19 /06 /Juin 17:40

Bonjour à Tous, 

 

Ce blog déménage (les cartons sont faits ;-) )

Après 22 mois, 367 billets et un peu plus de 2 000 commentaires , vous pouvez me rendre visite ici 

http://lajumentverte.wordpress.com/

 

A très bientôt 

 

Valentyne

Par Valentyne
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Samedi 15 juin 6 15 /06 /Juin 10:59
La mégère m'avait vu, le front en sueur 
Elle avait ébauché un rictus carnivore, 
Qui inaugurait très bien mon futur malheur 
Dégoulinant et me sortant par les pores

Sacripant, tu n'es qu'un vulgaire détrousseur 
Un voleur ! disaient les yeux de la gargotière
Elle voulait une vengeance de grande ampleur 
Tout cela pour le vol d'une paire de cuillères. 

Chignon de travers, elle hurla la vieille sorcière
Criant et me lançant des injures de braise
Ignorant mes envies de vaincre ma misère 
Ma terrible faim, allant jusqu'au malaise

Cruelle bouche tordue de férocité
Gros plan sur sa peau grêlée, sa couperose
Elle vociférait haro sur ma duplicité 
J'étais à sa merci, une misérable chose

En soulevant les bras, s'indignaient ses seins 
J'appellerai les gendarmes, garçon indigne 
Ce gars doit être possédé par le Malin 
Sont les mots de la femme qui trépigne 

Elle proclamait "prison, honte, procès-verbal"
D'un air bourgeois que l'acte abject scandalise
Guignol, dénonçait l'épicière de carnaval 
Ce vol de cuillères n'est pourtant qu'une sottise

J'aurais préféré manger oignons et lapin 
De cette marmite l'odeur ma faim exacerbe
"La faim sans fin donne de vilains desseins" 
Je ferai ma devise de ce proverbe

La sorcière ne se laissa pas attendrir 
Et c'est ainsi qu'un soir de galère 
Je me retrouvai en prison à souffrir 
Pleurant ma mansarde pour un vol de cuillères 




Texte inspiré du poème de Charles Baudelaire : les bijoux : j’ai essayé de garder les rimes et les rythmes

.
.
Texte écrit dans le cadre de cet atelier (cours d'écriture créative à distance) que m'a fait connaître Cécile d'Ecrimagine
Il fallait écrire un poème en partant les mots : gendarme chignon guignol mansarde mégère oignons
 !
Par Valentyne - Publié dans : Ecriture créative ?
Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Jeudi 13 juin 4 13 /06 /Juin 06:09

     Un dimanche soir que je m'étais attardé au bourg, je trouvai, en rentrant au logis, ma femme et ma servante à demi-mortes de peur.

Elles avaient des figures si bouleversées que j'en fus effrayé moi-même. Evidemment il avait dû, en mon absence survenir quelque malheur. J'élevais à cette époque un magnifique poulain. Ma première pensée fut qu'il s'était cassé la jambe...

- Tu n'as pas vu déboucher une charrette par le chemin de la mort?
- En vérité, non. 
- Nous non plus, nous ne l'avons pas vue, mais en revanche, je te promets que nous l'avons entendue! C'était là-bas, dans la montée. Jésus, Dieu, quel bruit ! les chevaux soufflaient avec une telle force qu'on eût dit le fracas d'un vent d'orage. Le grincement de l'essieu vous déchirait l'oreille...A un moment l'attelage s'est mis à piétiner sur place comme impuissant à gravir la côte...
Ah ! Il en donnait des coups de sabots dans le sol ! Cela sonnait comme des marteaux sur l'enclume.... 

.

Anatole Le Braz - Le passeur d'âmes 

.

Sur une idée de Chiffonnette

 

  

  JEUDI CITATION

 

 

 

Par valentyne - Publié dans : Jeudi Citation
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Samedi 8 juin 6 08 /06 /Juin 10:59
Bélier, foncez, tête baissée
Travail et argent iront de pair 
Persévérance, inventivité et sueur
Vous remettront à flots, loin de l'hiver 
Coups de main, coups de tête, coups de cœur
Seront au rendez-vous cette semaine 
.
Bélier, foncez, tête baissée
Vous trouverez sabot de vair à votre pied, 
Chapeau de chagrin à votre tête, 
Clef à molette pour votre cœur 
Tour de main, tour de reine 
Seront au rendez-vous cette semaine
.
Bélier, foncez, tête baissée
Aucun parcours de santé ne vous résiste
Parcours de haie, rivière de diamant
Vous cavalez, c'est vous l'artiste 
Dans les pommiers, c'est le printemps
Qui est au rendez-vous cette semaine
.
Bélier, foncez, tête baissée
Vous rencontrerez poètes et artistes
Tirez leur les vers du nez 
Fine bouche, fine mouche 
En amour, la lune prend ses quartiers
Quartier d'orange, quartier d'été 
Une lueur dans les cerisiers
Images et billevesées
Seront au rendez-vous cette semaine
.
.
Texte écrit dans le cadre de cet atelier (cours d'écriture créative à distance) que m'a fait connaître Cécile d'Ecrimagine
Il fallait écrire un poème en partant les mots "bélier ", 'flots", "haie", "cerisiers" et "pommier" !
..
Le poème de Cécile  sur la même consigne "  est ici  
..
   
Par Valentyne - Publié dans : Ecriture créative ?
Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Vendredi 7 juin 5 07 /06 /Juin 01:29

plumedesmotsunehistoire3

 A l'aube, pas besoin d'horloge, elle l'entend venir sans se tourner

.
Enfin quelqu'un pour la soulager, elle La Marie,
.
"Margot , teint de dragée, installe donc ton tabouret, je t'en prie"
.
Sans perdre une seconde, Margot tire sur le pis, Marie va donner
.
Ce succulent et crémeux breuvage sans se démener
.
Margot trait, elle rêve, digression, une parenthèse dans sa vie
.
Son apparence ?  longues nattes, des yeux brillants d'envie
.
Ses pensées ? Pierre la fait vibrer, vers où va-t-il la mener? 
.
Ses craintes ? Simulacre de mariage , enfants ou autre chose ? 
.
Son désir ? Son amoureux qui,  un péché mignon lui  propose
.
Avec lui, Margot ne voit pas le temps passer
.
Gourmandises ou bêtises seront elles meilleures?
Dans le foin , selon toute vraisemblance, ils vont tout à l'heure
.
Commettre l'inévitable et connaître cette petite mort qui évite de trépasser

 

.
Les mots collectés par Olivia

horloge – seconde – passer – temporalité – vraisemblance – éviter – apparence – simulacre – digression – parenthèse – péché-mignon – succulent – gourmandise – dragée – bêtise.

.

La consigne des Impromptus

Cette semaine Porphyre nous propose de prendre le dernier mot de chaque vers d'un poème de Pierre Ronsard et que chacun d'entre nous écrive ce qui va devant suivant son imagination, pas obligé de compter le nombre de pieds. 

Une façon facile d'écrire un poème, les rimes sont toutes trouvées. 

Essayez de ne pas lire ou relire le poème pour ne pas être influencé. Je donne donc les mots à rimer dans l'ordre.

tourner

Marie

prie

donner

démener

vie

envie

mener

chose

propose

passer

meilleure

heure

 

trépasser

Par Valentyne - Publié dans : Désirs d'histoires
Ecrire un commentaire - Voir les 15 commentaires

Présentation

Derniers Commentaires

Recherche

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés