Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 00:00

Atelier de Gwenaelle (lien vers les autres participants)

 

 

bicyclette.jpg

 

  Crédit photo : Gwenaelle Peron 

 

Je lui ai  crevé les pneus à son biclou ! Non mais me faire ça à moi, me laisser tomber comme sa première trottinette, quel affront !

J’avais bien remarqué qu’il avait changé le grand dadais : Il n’arrêtait pas de sourire bêtement, il avait abandonné ses jeans troués, il se mettait du parfum le matin avant d’aller au lycée. Il n’avait qu’un mot à la bouche « Emilie, Emilie…. »

Bref je ne le reconnaissais plus.

La semaine dernière, ce qui m’a vraiment mis la puce à l’oreille - enfin façon de parler-  c’est quand il a sorti de la grange de son grand père ce biclou du siècle dernier.

Tout cabossé ! avec de la rouille partout et même pas un autocollant : tout gris tout terne.

Patiemment Bastien, mon ami, l’avait remis en état, enfin si on peut dire d’une telle antiquité, avec des freins qui grincent, une chaîne poisseuse de cambouis. Une horreur je vous dis, même pas de passage de vitesses automatiques !

J’ai compris mon infortune, le jour où Emilie est arrivée et lui a dit admirative ; « génial ton vélo, il est  supra-extra-méga-vintage, aucun vocabulaire cette gamine, je vous dis »

Et là il est devenu rouge, comme un camion de pompier, le Bastien et il lui a répondu  en bafouillant «  Oui Emilie, je répare ce vélo pour la brocante du village la semaine prochaine : tu veux faire un tour avec moi : regarde il y a un petit siège devant, tu t’installes là et nous allons faire le tour du lac : c’est tout plat ! » Tout cela d’un trait, en bafouillant alors que d’habitude, il est plutôt cool et laconique Bastien mon pote.

Là j’ai failli lui faire un scène au Bastien , me laisser en plan pour aller faire un tour de lac  avec cette donzelle alors qu’avant nous avions prévu d’aller retrouver la bande au Skate parc.

Je venais de me faire lâcher par mon meilleur ami comme cela, pour une fille en mini jupe, des collants opaques, un tee shirt avec une tête de poney dessus. Vous voyez le topo !

Alors j’ai rongé mon frein en attendant son retour, silencieux, taciturne et ……réprobateur. Mais il m’a ignoré et ils sont partis en zigzagant et en riant.

Les jours suivants, rebelote, Bastien m’avait rangé au placard, je n’étais plus son meilleur ami mais un obstacle à  sa conquête de la belle Emilie.

En plus, il doit être très inconfortable ce biclou, vu comment elle se laisse aller la tête en arrière sur Bastien quand ils partent se balader ensemble.

C’est là que j’ai décidé de prendre ma revanche et je suis allé lui crever les pneus à ce dinosaure, qui m’a piqué Bastien. Non mais, on ne se moque pas impunément d’un VTT Rockrider 7.0 platinium tout suspendu.

Partager cet article

Repost 0
Published by L'écho des Ecuries - dans Atelier Skriban
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : L' Echo Des Ecuries
  • L' Echo Des Ecuries
  • : Raconter des histoires (de poneys et de chevaux mais pas seulement) Participer à des défis littéraires
  • Contact

Recherche

Archives