Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 12:28

 

LETTRE.jpg

 

Allez, ce week-end, on va faire quelque chose de connu, quelque chose de simple, avec juste une légère variation pour changer un peu.

Il s’agit d’écrire une lettre (ou un mail) qui commencera par ces mots :

Il est minuit. Cette journée m’a épuisé(e).

Et se terminera ainsi :

Je vous embrasse de la façon indécente qui, je m’en souviens, vous plait*. 

Vous pouvez vous mettre dans la peau de qui vous voulez et écrire à qui vous le souhaitez.

 

 

Ma participation ci dessous et celle des autres ici  

 

 

Ma chère Clito,

 

Il est minuit, cette journée m’a épuisé. J’ai du résoudre toute la journée différents conflits. Sans vouloir me reposer sur mes lauriers, j’ai été absolument génial aujourd’hui. J’ai déjoué un complot : mes ennemis sont nombreux, vous le savez comme moi. Ensuite j’ai assisté aux jeux du cirque et me suis montré juste et magnanime. Et j’ai gracié une bonne dizaine de personnes. Après le cirque et leurs lions, les gladiateurs m’ont montré leur savoir faire puis nous avons enchaîné avec un banquet, excellent ma fois mais qui n’avait pas la saveur de vos mets si raffinés : cailles au miel, aromates, figues, raisins, pains divers, rôtis , servie par vos suivantes aux magnifiques tuniques transparentes.

 

A peine quelques semaines sans vous et vous me manquez déjà. Votre peau si douce, vos cheveux de jais me hantent.

Surtout ne montrez cette lettre à personne : vous êtes à la fois ma force et mon talon d’Achille. Ne laissez lire cette lettre à personne, même pas à un de vos nombreux scribes : il y a des espions parmi eux ! Répondez moi vous-même : j’adore déchiffre vos hiéroglyphes !

 

Pendant que mes alliés discutaient aujourd’hui et que je cherchais intérieurement lequel allait me trahir en premier, je vous ai imaginée dans votre palais le long du Nil. Cette lettre ne vous parviendra que dans quelques semaines, d’abord porteur à cheval, puis bateau et ensuite dromadaire. Autant de temps pour récupérer la réponse sur votre papyrus !

Je suis tellement amoureux de vous que j’en deviens lyrique. Ecoutez ce petit poème composé à votre intention

 

Ma chère Cléo,

Laissez moi être votre pâtre.

Pas un grec, bien sûr, pas un métèque.

Je suis romain et je le reste

Ma reine, ma pharaonne

Séductrice et ambitieuse

Votre voix ensorcelante

A fait de moi, pauvre vieillard,

L’homme le plus heureux de l’empire

Ma tendre maîtresse du Tibre

Mon tigre, ma féline ………

 

Qu’il est donc difficile d’être empereur quand je voudrais juste vous serrer dans mes bras : mais le devoir avant tout ! Gloire à mon empire, je n’aurai pas franchi le Rubicon pour rien .

Mon égyptienne, votre visage me manque ; votre petit nez retroussé et insolent, vos bijoux captant la lumière de l’Afrique. Je ne peux revenir vers vous, en Egypte, en ces temps troublés :  Dans une lointaine région de la Gaule, l’Armorique, une tribu me résiste encore mais je les vaincrai, croyez moi.

Toujours en Gaule, j’ai entendu que mon fils spirituel B avait lancé un contrat contre mon auguste personne. Ce mercenaire s’appellerait W , mais ne vous inquiétez pas, chère Amour, je surveille mes arrières. Ce félon habiterait, semble t il près de la jolie ville de Massilia : je le reconnaîtrai à son accent !

Parfois j’en perds mon latin avec tous ces dialectes, dans tous les pays que j’ai su conquérir. 

 

Je joins à cette lettre un petit coffre rempli de sesterces : viens me rejoindre à Rome, tu me manques trop. Ciel, dans mon égarement, je viens de te tutoyer, mon aimée . J’espère que tu me pardonneras : je n’ai pas le courage de recommencer cette longue missive et ne veux pas rayer ces quelques phrases

 

Cependant je reprends mon vouvoiement comme au temps de notre rencontre, c’est tellement plus énigmatique et sensuel que le tutoiement

Je vous embrasse de la façon indécente, qui je m’en souviens vous plait.

 

Votre Dévoué

Julius C.

Partager cet article

Repost 0
Published by L'écho des Ecuries - dans Atelier Skriban
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : L' Echo Des Ecuries
  • L' Echo Des Ecuries
  • : Raconter des histoires (de poneys et de chevaux mais pas seulement) Participer à des défis littéraires
  • Contact

Recherche

Archives