Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 06:07

Sur une idée de Chiffonnette

 

De ses yeux bleus coulèrent sur ses joues parcheminées des larmes qu’il ne pensa même pas à essuyer. Dans les arbres du printemps, des bergeronnettes et des pipits jacassaient. La chaleur commençait à monter du sol. La terre meuble attendait d’être foulée par des pieds propres, par des fers chauds. 

- Tu sais, après toi, il n’y aura personne. Tu es mon dernier cheval. Je vais finir ma vie dans ce fauteuil. Je n’aurais plus, pour consolation, que le spectacle des chevaux en liberté. Quand ils trotteront haut dans l’herbage, galoperons dans un excès de folie, joueront à se faire peur avec leur ombre, j’imaginerai que je les monte à cru. Ce sera ma récréation de retraité. Allez ça suffit, pourquoi est ce que je te raconte tout ça….

Comme si elle avait compris, Vallerine, en s’ébrouant, retourna à son tas de foin vert, où elle fit le tri.

 

Jérôme Garcin l’écuyer mirobolant

 

 

 

   JEUDI CITATION

Partager cet article

Repost 0
Published by L'écho des Ecuries - dans Jeudi Citation
commenter cet article

commentaires

Asphodèle 16/02/2012 10:10

Mais dis-moi tu as une bibliothèque "chevaline" proportionnelle à ton amour pour les équidés ???^^ Très joli passage ... Moi j'aime bien le steak de cheval mais depuis que je te lis j'ai des
remords, je n'en achète plus (ça va, je sors^^)...

L'écho des Ecuries 16/02/2012 12:40



Non sors pas, reste encore un peu ;-)



Présentation

  • : L' Echo Des Ecuries
  • L' Echo Des Ecuries
  • : Raconter des histoires (de poneys et de chevaux mais pas seulement) Participer à des défis littéraires
  • Contact

Recherche

Archives