Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 03:43

Aujourd'hui, j'ai joué avec Rebecca  et j'ai raconté l'histoire du petit poucet sous forme d'interrogatoire

 

- Installez vous jeune homme ne soyez pas timide
- Oui, monsieur
- Nom ?
- Petit
- Prénom ?
- Poucet
- Adresse ?

- Chemin  de la forêt
- Situation familiale ?
- je vis chez mes parents avec mes 6 frères

- âge ?

- sept ans

- Profession ?

- Enfant

- Cela ne rentre pas dans nos cases : je coche donc « sans profession »
- Savez vous pourquoi vous avez été convoqué ?
- Non, pourquoi ?  
- Signes extérieurs de richesse : Je vois la que vos parents travaillent tous les deux comme bûcherons, une profession qui n’est pas susceptible de bénéficier de l’article 675b sur l’exonération d’impôt sur le revenu, que leur revenu annuel est de  9 000 écus. Et que vous avez dépensé cette année 40 000 écus. Comment expliquez vous cela ?
- C'est une longue histoire
- Je vous écoute
- Mes parents n’avaient plus d’argent et nous ont donc abandonné dans la forêt

- Je vois, abandon d’enfant : je dois noter pour transmission au « service de protection à l’enfance », mais ce n’est pas de notre compétence de traiter cela. Et vous y avez trouvé un trésor, dans cette forêt ?
- non pas du tout j’avais semé des petits cailloux blancs et nous somme revenus à la maison.
- Et ensuite ?

- la semaine suivante, nos parents n’avaient plus d'argent et nous ont donc à nouveau abandonné dans la forêt

- Et vous y avez trouve un trésor, dans cette forêt ?
- non, mais cette fois, je n’ai pas pu sortir ramasser des petits cailloux et alors j’ai utilisé des miettes de pain. Mais quand nos parents, nous ont laissé dans la forêt la nuit, les oiseaux avaient tout mangé. Nous avons donc erré longtemps jusqu’à arriver chez l’ogre.

- Nom et adresse de l’ogre s’il vous plait ? Il faudra que je vérifie vos dires !

- c’est qu’il n’habite plus là !

- Tiens donc et pourquoi ?

- et bien sa femme nous avait donné à manger et puis caché dans un lit en face du lit des 7 filles de l’ogre. Quand l’ogre est rentré et qu’il a dit « hum , hum je sens la chair fraîche », il nous a trouvé, sa femme l’a convaincu d’attendre le lendemain pour nous manger.  J’ai compris qu’il nous fallait réagir : J’ai donc interverti les couronnes des sept filles de l’ogre avec nos sept bonnets et à la nuit venue, l’ogre au lieu de nous tuer a tué ses sept filles.

- Attendez une seconde, je note : 7 infanticides : c’est pour mes collègues de la criminelle : il faut bien s’aider entre services ! Poursuivez

- Au petit matin, nous nous sommes sauvés mes frères et moi. Mais l’ogre n’a pas tardé à se rendre compte de la supercherie et est rentré dans une colère terrible et s’est mis à notre poursuite, chaussé de ses bottes de sept lieue.

- Attendez, jeune homme, je note :  « excès de vitesse avec bottes de sept lieues ». IL faut que je prévienne mes collègues de la sécurité routière.  Et ensuite  ?

_ Nous nous sommes cachés derrière un rocher. L’ogre fatigué s’est allongé non loin de là pour faire une petite sieste et c’est là que je lui ait pris ces bottes de sept lieues. En suite je suis retourné chez l’ogre et j’ai raconté à sa femme que son mari était prisonnier d’une troupe de brigands qui voulait or et argent pour le libérer. La femme m’a alors donné son or.

- hum hum, mensonge et escroquerie je vois. Ce n’est pas très bien acquis tout cela

- oui mais après j’ai mis cet or à disposition du roi et depuis je suis son messager avec les bottes de sept lieues. Il me paie bien pour services rendus 
- Bien, la source de votre fortune est établie. L’ogre n a pas porté plainte pour vol de bottes
Je vous relâche donc, rentrez chez vous : Merci de remplir le formulaire b4322 avant de partir

C’est celui de l’impôt sur le revenu. Et je suis bien content que vous soyez revenu de chez l’ogre vivant avec vos frères !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Aymeline 13/02/2012 17:42

pas mal du tout, le rapport de l'agent sera sûrement très étrange ;)

L'écho des Ecuries 16/02/2012 12:34



je te l'enverrai si jamais il voit le jour ce rapport;-)



Mathylde 05/02/2012 21:01

Excellent ! :)

L'écho des Ecuries 07/02/2012 16:02



Merci MAtylde ;-) je suis contente si cela t' a plut ;-)



Rébecca@devenir-ecrivain 01/02/2012 16:39

Vraiment très drôle ton interrogatoire ! J'aime la référence aux autres services et le ton de l'inspecteur, le très administratif ! Bravo, belle réussite :-)

L'écho des Ecuries 02/02/2012 12:49



merci Rebecca :-)


 pauvre petit poucet : il a été bien malmené ;-)



Cécile 01/02/2012 16:19

SUPER ! j'adore l'inspecteur qui prend note des autres "affaires" qu'il doit mentionner à ses collègues :-) j'adore cet interrogatoire.

L'écho des Ecuries 02/02/2012 12:48



merci Cécile :-)


je vais cogiter sur le mystère du croissant doré maintenant ;-)



Présentation

  • : L' Echo Des Ecuries
  • L' Echo Des Ecuries
  • : Raconter des histoires (de poneys et de chevaux mais pas seulement) Participer à des défis littéraires
  • Contact

Recherche

Archives