Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 12:18

 Je tuerai ma dentiste
Pour ce qu'elle a fait de moi
Chaque chicot de mes racines
Chaque canine, chaque dent
Et je donnerai ma langue
Qui un jour fut au chat .
Sur l’autel de mes canines
Sur la couronne du roi
Je tuerai ma dentiste
Afin que l'on tranche
Si quelque chose résiste

Je tuerai ma dentiste
Afin que l'on tranche
Qu’ un petit  détartrage
N'est ni un jeu ni un mirage.
Comme un amalgame qui lâche
Et facilement qu’on arrache
Je tuerai ma dentiste
Afin que l'on tranche
Si  quelque chose résiste
En dehors de ça

Quand j’avais toutes mes dents
Elle  ramenait sa fraise
Maintenant vive ma prothèse .

Elle s’appelle Carrie
Je tuerai ma dentiste
Qui n'a pas su m'soigner
Dans le fauteuil, elle mourra
Un jour de  solstice, pour  ma revanche
Je tuerai ma dentiste
Afin que l'on tranche
Si  quelque chose résiste

Il n’yaura plus d’abcès
La sagesse sera enlevée
Au niveau des dents de lait ,
Comme dans mon palais

Où s’endort  un vampire.
Avec  le produit de sa seringue
Elle m’a rendu dingue
On pourra la voir, le corps abîmé
En haut de son crachoir
Saignant  du dentifrice

Je tuerai ma dentiste
Pour ce qu'elle a fait de moi
Chaque jour que Dieu fait
Chaque dent, chaque sillon
Et quand ce sera fait
Que le jour se lèvera
je prendrai la mort aux dents
Quand on saura que c'est moi
Alors je mentirai
Tel un arracheur de dents
Alors je mentirai

Je tuerai ma dentiste
Pour ce qu'elle a fait de moi
Chaque chicot de mes racines
Chaque canine, chaque dent
Et je donnerai ma langue
Qui un jour fut au chat
Sur l’autel de mes canines
Sur la couronne du roi
Je tuerai ma dentiste
Afin que l'on tranche
Si quelque chose résiste


Je suis ivoirien
Je suis un comanche

Je suis un ivoirien
Je suis un comanche
Auquel on a fait croire
Que la douleur se tranche
Je suis un comanche
Je suis un ivoirien
Auquel on a fait croire
Que l’émail est diamant

Je tuerai ma dentiste
Je tuerai ma dentiste
Je tuerai



 

Et pour écouter l’air il faut aller ici

Et écouter je tuerai la pianiste d’Alain Bashung

 

http://www.youtube.com/watch?v=g7OObP7mcmI

 

 

La consigne de la semaine des Impromptus Littéraires

 

Vous savez peut-être que les notes de la gamme ont été repiquées des premières syllabes des vers d'un hymne de louange à Dieu. Nous vous proposons donc d'écrire un texte, en vers ou en prose, dans lequel vous ferez intervenir chacune des notes de la gamme dans l'ordre. Celle-ci doit impérativement se retrouver en première syllabe d'un mot, mais pas nécessairement en début de phrase.

Partager cet article

Repost 0
Published by L'écho des Ecuries - dans Impromptus
commenter cet article

commentaires

Miss So 25/11/2012 11:05

Moi je trouve ça excellent , bravo !!!!

Valentyne 25/11/2012 11:48



Merci Miss So, la Rebelle ;-)



Présentation

  • : L' Echo Des Ecuries
  • L' Echo Des Ecuries
  • : Raconter des histoires (de poneys et de chevaux mais pas seulement) Participer à des défis littéraires
  • Contact

Recherche

Archives