Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2012 1 19 /11 /novembre /2012 00:26

HOME.jpgMercredi, dans ma boîte au lettres, j'ai reçu  "Home" De Toni Morrison (auteure que je n'ai jamais lue). Merci à Price Minister et à ma marraine Aymeline

 

Dans les années 50, aux Etats-Unis. Franck Money, 24 ans, est rentré depuis quelques mois de la guerre de Corée, où sont morts ses deux meilleurs amis. Il arrive difficilement à se réintégrer, ne parvient pas à garder un boulot, poursuivi par ses souvenirs de combats et par une action horrible qu’il a commis pendant cette guerre. Se sentant coupable, il ne retourne pas dans le lieu de son enfance et se contente de vivre au jour le jour. Aidé un temps par Lily, il plonge dans l’alcool pour pouvoir supporter ses hallucinations et sa misère. Une lettre l’informe que sa Sœur Cee est gravement malade. Il part donc, la rejoindre à Lotus, Alabama, en train et en bus. 
 
Pour la rejoindre, Franck s’évade d’un asile où la police l’a enfermé pour bagarre et vagabondage.
.
Le métal glacé de l’escalier de secours lui causa une telle douleur  qu’il sauta par-dessus la rampe et planta ses pieds dans la neige plus tiède, par terre.
Un clair de lune dément, assorti à sa frénésie désespérée, faisaient le travail d’étoiles absentes en éclairant ses épaules voûtées et les empreintes de ses pas dans la neige. (p18)
.
A travers cette quelques jours de voyage et de nombreux allers retours (en pensées) en Corée, on suit Frank dans la recherche de sa sœur au milieu d’une Amérique ségrégationniste. Une Amérique  qui a intégré les noirs dans son armée mais qui les rejette à leur retour. 
En parallèle des pensées de Franck, on suit celles de Cee, sa jeune sœur de 20 ans. Celle-ci a très mal vécu le départ de son frère  en Corée et enchaîne erreurs de jugement sur erreur, en se mariant à un voyou puis en acceptant un poste chez un médecin. Par petites touches, de souvenirs en souvenirs,  Toni Morrison  décrit de façon émouvante, la vie de Franck et de sa  famille. Une famille misérable, obligée de fuir le Texas, quand il a quatre ans. Ils sont accueillis (tolérés plutôt)  par un grand père indifférent et une grand-mère cruelle. 
Pour des enfants, comment grandir dans de telles conditions de dénuement tant matériel qu’affectif, les parents étant obligés de cumuler deux emplois pour juste survivre ? 
.
Un livre où l’espoir est cependant présent et où les personnages ne se laissent pas abattre, malgré une existence injuste et difficile. Un amour fraternel très fort qui permettra au frère et à la sœur de se retrouver et de continuer leur chemin.
Cee est un personnage intéressant qui a une réelle réflexion sur sa vie et celles de son entourage. 
Elle ne pouvait accéder à la colère- elle avait été tellement idiote, tellement désireuse de faire plaisir. Comme d’habitude, elle mettait sa bêtise sur le compte de son manque d’instruction, mais cette excuse s’écroulait dès l’instant où elle songeait aux femmes expertes qui s’étaient occupées d’elle et l’avaient guérie. Certaines devaient se faire lire des versets de la Bible faute de savoir elles mêmes déchiffrer les caractères d’imprimerie ; ainsi elle avaient aiguisé les talents propres aux illettrés : mémoire parfaite, esprit photographique, sens aigu de l’odorat et de l’ouïe. Et elles savaient guérir ce qu’un médecin savant et criminel avait saccagé. Si ce n’était pas de l’instruction, alors qu’est ce que c’était ? (p136) 
.
Un livre plus qu’émouvant, percutant …….
Merci à Price Minister pour l’envoi de ce livre que vous pouvez trouver ici 
 
20/20 pour l’histoire, les personnages , la description du contexte historique......

 


 rentrc3a9e-littc3a9rraire-v2-logo.jpg

 

Ma deuxième participation au challenge rentrée littéraire de Hérisson

logochallenge3

Partager cet article

Repost 0
Published by L'écho des Ecuries - dans Challenge
commenter cet article

commentaires

Fransoaz 24/01/2013 11:06

J'ai aussi très bien noté ce livre (17) mais tu es vraiment très généreuse. Ça m'amuse de lire que tu as réécrit la même citation que moi! C'est ce qui m'a touché le plus dans cette histoire,
l'intelligence pratique de ces femmes, c'est ce qui me touche aussi dans la vraie vie.
Un roman magnifique!

Valentyne 26/01/2013 18:08



En fit pour la notation, je crois que j'ai mis 5 étoiles sur Babelio et j'ai donc poursuivi dans la lancée pour le matche de Price minister ;-)


tout à fait d'accord sur le reste de ton comm : intelligence pratique et solidarité ;-) 



Arieste 05/12/2012 23:37

non je n'ai pas déménagé :) je veux bien que tu me le prêtes dans ce cas merci :)

Valentyne 08/12/2012 16:48



C'est parti ;-) Bonne lecture 



Arieste 03/12/2012 01:02

ce livre a l'air pas mal du tout ! je suis ravie d'avoir permis que tu le reçoives :)

Valentyne 05/12/2012 08:53



Oui il m'a beaucoup plut ;-) Je te l'envoie s'il te tente : j'ai ton adresse dans mes mails : tu n'as pas déménagé ?  



Présentation

  • : L' Echo Des Ecuries
  • L' Echo Des Ecuries
  • : Raconter des histoires (de poneys et de chevaux mais pas seulement) Participer à des défis littéraires
  • Contact

Recherche

Archives