Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 avril 2013 1 15 /04 /avril /2013 00:14
REVE.jpgJ'ai noté ce livre suite à l'article d'Eeguab ici 
.
Ce recueil de nouvelles regroupe 25 textes, et comme le K, certaines nouvelles sont "fantastiques", d'autres ancrées dans le réel. J'ai mis au fur et à mesure de la lecture des post-it sur les nouvelles qui m'ont enthousiasmée : et cela nous fait 5 post-it : une bonne pioche donc, et voici les 5 vainqueurs (selon mon échelle). Je tiens à préciser que toutes les nouvelles m'ont intéressée mais il faut parfois faire un choix, surtout sur un billet de blog.  
.
Le rêve de l'escalier est la première nouvelle qui donne son titre aussi au recueil. C'est un être étrange qui est le narrateur ! je lui laisse la parole : "Je crois que je suis très habile à la production des rêves, en particulier de ceux qui engendent la peur. 
En fait je suis très demandé. Bien que je ne fasse aucune publicité, les esprits de la nuit me préfèrent à tant de mes collègues qui mettent des insertions coûteuses dans les journaux. 
Je dispose d'un répertoire de cauchemars très riches en imagination. Mais il y en a un qui est de très loin plus apprécié que les autres; un des moins originaux, je dois l'avouer, et la chose me mortifie un peu : c'est le rêve de l'escalier." Vous l'aurez compris, cet esprit va envoyer ce rêve à un pauvre bougre, Mr Minervini, orfèvre craignant les voleurs, celui ci va trembler, pour le plus grand plaisir du lecteur. 
.
La deuxième nouvelle raconte de onze façons différentes une anecdote où on apprend petit à petit toute la vie d'une demoiselle, Annie Motleri. La première façon est purement factuelle (7 petites lignes), une demoiselle va ouvrir la porte à un vieil ami notaire. Le titre de la nouvelle "Crescendo" est extrèmement bien trouvé car dans la dizaine de paragraphes qui suivent, on va en apprendre plus sur cet ami, sur Annie mais aussi les peurs de cette femme, sa solitude.   Un luxe de détails qui fait hésiter le lecteur : quelle est la part de réalité et de fantasme dans ces descriptions de ce qui se passe après qu'Annie ait ouvert la porte à cet ami?  Existe il d'ailleurs ?
.
La troisième nouvelle "Le papillon" est également "fantastique". Une nuit, à son bureau Mr Smith travaille. Il voit sur le sol un papillon mort puis décide de rentrer chez lui. Pour échapper à un attentat à son encontre perpétrés par deux mystérieux "chevaliers errants" (attentat imaginaire? ) , le sous secrétaire à l'Ordre public, Mr Aldo Smith, se transforme en chauve-souris puis en ......  pour connaître son sort, je vous recommande fortement la lecture de cette nouvelle sur l'ironie du sort. 
.
La nouvelle "Vieille auto" laisse la parole à une mustang-Morrisson en bout de course. Son propriétaire veut l'envoyer à la casse.  "Anglaise de naissance, la Mustang- Morrisson est un être de peu de paroles. D'habitude, elle est très timide et réservée. Mais aujourd'hui elle me demande : "Comment se fait-il que tu n'aies pas voulu me dépoussiérer?" . Par petites touches, la voiture arrivera à convaincre son propriétaire de changer d'avis. Une nouvelle tendre sur le droit de vieillir .....
.
La nouvelle "Récit à deux voix" est le dialogue entre deux amis. L'un commence une histoire, s'arrête et l'autre poursuit. Au début les deux histoires ne semblent pas pouvoir se rejoindre, les personnages en ce même lieu sont improbables, la discussion surréaliste..Un couple qui se rend au Pérou, un clergyman, un sismologue et deux jeunes sportifs.... . et puis la magie de Buzzati fait que tout s'enclenche à merveille, l'histoire devient réelle et se déroule sous nos yeux.... jusqu'à la catastrophe finale ........bon sang mais c'est bien sûr....  
.
"Lettre d'amour" est la lettre qu'un homme envoie à sa fiancée. Ils ont vécu loin l'un de l'autre pendant de nombreuses années et il semble enfin possible qu'ils vivent ensemble. Tour à tour, il lui dit de venir le rejoindre , tout en disant que leur amour est impossible, qu'il est impossible à vivre,  qu'elle va finir par le détester....que tout est joué d'avance, qu'ils sont trop différents pour que cela dure, lui ignare et elle cultivée, lui amateur de vins et elle, un peu rigide, élevée par les bonnes soeurs.... Enfin, je me suis demandée s'il n'écrivait pas tout cela pour qu'elle le quitte et parte en courant jusqu'à la dernière phrase : "Allons, mon amour, prends l'avion, prends la fusée interplanétaire, le tapis volant. Viens vite, je n'en peux plus. Viens ma chérie, nous serons malheureux ensemble, je te le jure."
        
.
En conclusion : un livre et un auteur que je recommande fortement 
UN MOT DES TITRES
Ma participation au challenge de Calypso un mot des titres : Le mot était "rêve"
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Valentyne - dans Challenge
commenter cet article

commentaires

noctenbule 21/04/2013 13:15

Je vais le noter dans ma Pal, en bas de page, mais pourquoi pas. Je me sens encore mal à l'aise de la lecture du K alors que j'ai du lire au moins 20 livres depuis.

Valentyne 21/04/2013 18:18



Comme quoi on ne ressent pas tous un livre de la même façon ;-) 


Je suis en train d'essayer de rédiger un billet su run livre qui m'a enthousiasmé (lu il y a presque deux mois) et je ne suis pas sûre d'arriver à le faire (le livre en question est Animal du
coeur de Herta Müller ;-))


Bon dimanche Noctenbule ;-)



noctenbule 18/04/2013 08:33

Est-ce que la lecture est aussi étrange que le K?

Valentyne 21/04/2013 11:48



Pour ma part , j'ai préféré au K (peut être parce que c'est un peu plus court : 25 nouvelles et pas 50 mais surtout parce que c'est beaucoup plus "fantastique".... évasion garantie ;-)



Cecile 16/04/2013 09:27

Oh que ce livre me tente ! Je vais voir si je peux me le procurer d'une manière ou d'une autre, dans ce monde ou dans celui du rêve :-)
Bises,
Belle journée

Valentyne 17/04/2013 21:40



Pour ma part je l'ai trouvé à la bibli ;-) un auteur assez bien représenté dans le bibli, je trouve ;-)


Bonne soirée Cécile 



Philippe D 15/04/2013 21:31

Il me semble que les nouvelles sont à la mode.
Drôle de titre...
Bonne soirée.

Valentyne 17/04/2013 21:39



Un rêve qui donne le vertige ;-)


Bonne soirée Philippe ;-)



Eeguab 15/04/2013 20:28

Merci Val pour cet hommage à Dino.Je vais parcourir à nouveau Le rêve de l'escalier et reviendrai te dire ce que ça m'inspire.

Valentyne 17/04/2013 21:39



Et dire que pendant des années , j'ai maudit  Buzzati et  son "désert des tartares" ;-) 



Présentation

  • : L' Echo Des Ecuries
  • L' Echo Des Ecuries
  • : Raconter des histoires (de poneys et de chevaux mais pas seulement) Participer à des défis littéraires
  • Contact

Recherche

Archives