Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 06:54

k.jpg

Sur une proposition d' Eeguab, nous sommes plusieurs à avoir eu envie de lire ce livre :  AsphodèleLaure  ,  Morgouille, Chronique littéraireNatiora  , Noctembule

 

Ce livre met en en scène 50 histoires (ou mini nouvelles). Difficile donc de parler de chacune.

Celle qui m’a le plus marqué est « Pauvre petit garçon ». J’avais déjà lu cette nouvelle dans le livre « Nouvelles à chute tome 1 », et c’est celle ci qui m’a donné envie de lire ce livre. Cette nouvelle a effectivement une chute splendide puisque la chute est le dernier mot (que je ne vous dévoilerai pas). 
.
J’ai donc relu cette nouvelle avec un œil neuf   en regardant tous les indices que l’auteur a parsemés dans son texte pour arriver jusqu’à la fin, nette et sans bavure, magnifique.
.
On ne pouvait pas dire non plus de cet enfant qu’il était beau, au contraire, il était plutôt pitoyable même maigrichon, souffreteux, blafard, presque vert, au point que ces camarades de jeu, pour se moquer de lui, l’appelaient Laitue. Mais d’habitude les enfants au teint pâle ont en compensation d’immenses yeux noirs qui illuminent leur visage exsangue et lui donnent une expression pathétique. Ce n’était pas le cas de Dolfi ; il avait de petits yeux insignifiants qui vous regardaient sans aucune personnalité. 
.
Certaines nouvelles sont totalement ancrées dans le réel et sont des réflexions de l’écrivain-journaliste Dino Buzzati. 
.
Par exemple dans « le magicien » 
Un dialogue s’instaure entre un écrivain fatigué et son ami. Une réflexion se dégage sur le fait d’être écrivain. J’ai beaucoup aimé cette nouvelle  dans la mesure où Schiassi (l’ami) sent le narrateur (l’écrivain) triste et démoralisé et qu’il arrive à lui redonner le moral, et ce  en disant l’inverse de ce qu’il pense : il dénigre son travail d’écrivain. En étant l’avocat du diable, il  lui fait comprendre la richesse et l’intérêt de son métier. 
.
- Ecrivain. Ecrivain s’esclaffa –t il. Mais comment veux tu qu’il te prenne au sérieux ? A quoi sert un écrivain aujourd’hui ?... Et dis moi une autre chose, je te demande d’être sincère. Quand tu entres dans une librairie et que tu vois ….
- Et que je vois les murs entièrement tapissés jusqu’au plafond de toute sortes de livres, des milliers et des milliers, tous sortis au court des derniers mois….. - c’est ça que tu veux dire- et que je pense que je suis en train d’en écrire un autre moi aussi, les bras m’en tombent, comme si dans un immense marché, où il y a des montagnes de fruits et de légumes partout pendant des kilomètres et des kilomètres, un type arrive pour vendre une minuscule pomme de terre, c’est ça que tu veux dire ? 
- Exactement dit Schiassi, et il ajouta un petit rire pernicieux.
- Heureusement, osai-je, il y a encore des gens qui lisent, il y en a encore qui lisent nos livres. 
.
D’autres nouvelles  sont « fantastiques » : La première nouvelle est la rencontre d’un marin et du K (sorte de requin qui parle) ; plus loin un homme est changé en chien par sa cruelle maîtresse; une femme se transforme en voiture par amour ; une autre nouvelle a pour cadre une terrifiante chasse aux « Vieux » ; un veston ensorcelé  procure richesse (une richesse très mal acquise qui provoquera la chute du narrateur) ; un ascenseur, déréglé, descend pendant des heures dans les entrailles de la terre  entraînant (en enfer ?) un jeune homme et une jeune femme. 
.
« Le vent » est la troisième nouvelle qui m’a le plus marquée par sa progression dans le passionnel : un homme qui finit pas tuer sa maîtresse (infidèle ?) au lecteur de combler les trous ……..
Je ne comprenais plus qui j’étais, je ne m’en souvenais absolument plus. Le fleuve roulait en bas. Mais la voix de l’eau, ce murmure aimé était perdu dans le vrombissement de l’air, dans l…
Je me retins moi aussi au parapet pour ne pas être entraîné. J’attendais ses paroles, extraordinairement imp…Les pans de mon imperméable me fouettaient les jambes, on aurait dit des drapeaux furieux. Alors brus…Elle me regarda d’une étrange façon.
- « Où crois tu donc que nous som…
- Tu le sais très bien ce que je crois. »
Je la saisis par le bras et elle s…
« Aooo Aooo » je n’entendis rien d’autre. Et puis le voum voum d…
« Quoi ? Quoi ? » hurl…
Elle cria elle aussi, sur l…libre, heur…on aurait dit …me planter ce poignard justement ici, à l’…
Je la tenais. Elle ne résista pas. Son visage était vic….Saoudain elle eut une expression de petite fille, elle pâlit, deux grands yeux épouv…
Quelque chose en moi impossible de résister, commue une gig…pincettes de fer lib…
Elle gémit :
« Non, non pleura-t-elle. Ce n’est p… »
Elle gémit :
« Ce n’est pas vr… »
Elle g…
Ce fut tellement facile. Je n’y cr…son petit visage se renv …en arr …puis en … pendant une inf…de sec… cette adorable pâleur sur le fonds ténébreux de l’….Au milieu des raf….on entend…le p…le pl… plouf.
.
En conclusion : Un recueil très intéressant qui m’a autant intéressé par son côté réel que par les  histoires à l’imagination totalement débridée, et  autant sur le fonds que sur la forme. 

 


Ma quatrième participation au challenge de  Métaphore sur les Romans Cultes ;-) 

tour-quebec-septembre-frissons-octobre-plein--L-J BS1L

 

lc

 

lectures-ensemble-james-jebusa-shannon.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Valentyne - dans Challenge
commenter cet article

commentaires

Métaphore 01/02/2013 11:44

Toujours pas lu celui là, mais pas sure qu'il me plaise :)

Valentyne 02/02/2013 14:05



Comme souvent tous les recueils de nouvelles, il y en a qui "parlent" plus que d'autres 


Bon week end Matéphore ;-)



Eeguab 31/01/2013 17:18

Val,très heureux de cette collaboration.Tu as bien raison,Le vent est particulièrement troublant,il me semble l'entendre, ce vent et ses flots d'incompréhension.Ravi que tu aies apprécié ce
livre.Dans un recueil de nouvelles on ne peut les aimer toutes.Même moi,fana de Dino,je leur ai trouvé parfois une certaine répétitivité.Mais c'est vrai que j'ai dû lire pas loin de 200 nouvelles
ou courts récits,voire articles de Buzzati.

Valentyne 02/02/2013 12:20



Coucou Claude, je suis aussi très contente de cette LC. Il faudra remettre cela un peu plus tard avec Buzzati (faut pas prendre deux fois du désert ;-)



laure 31/01/2013 11:06

J'ai beaucoup aime "pauvre petit garçon" aussi ;) malheureusement je n'ai pas réussi à en lire plus que 15 pour l'instant... je reprendrai plus tard. Voici mon lien
http://madansedumonde.wordpress.com/2013/01/31/dino-buzzati-le-k/ bises

Valentyne 02/02/2013 12:12



j'ai eu la même difficulté que toi sur les recueils de nouvelles en général (trop court , à peine le temps de s'immerger dans l'unvivers que c'est déjà fini .... depuis peu, je me suis mise à en
lire plus de nouvelles ....  ET j'apprécie 


Bon week end Laure 



Asphodèle 31/01/2013 10:26

Ha ! C'est amusant, je vois que nous avons aimé les mêmes ! Ou presque, on ne peut pas toutes les citer !!! Je garde le livre à côté de moi, j'en relis certaines qui m'ont intriguée et j'y vois
plus clair à la deuxième lecture ! Le Magicien est formidable ! La jeune fille qui tombe...tombe a une très belle chute (sans jeu de mots !)... Bises :D

Valentyne 02/02/2013 12:05



C'est assez récent pour moi, j'aime bien les nouvelles (pas que celle de Buzatti) , avant je trouvais cela trop court


Bises Asphodèle ;-)



DENIS 31/01/2013 09:56

je n'ai pas lu ce recueil qui semble intéressant por plonger dans la vie et l'univers de l'auteur
à noter pour une lecture future...

Valentyne 02/02/2013 12:03



Je n'ai pas encore fait le tour de tous les  participants mais chacun a eu l'air de trouver des nouvelles de ce recueil  à son goût: -) 



Présentation

  • : L' Echo Des Ecuries
  • L' Echo Des Ecuries
  • : Raconter des histoires (de poneys et de chevaux mais pas seulement) Participer à des défis littéraires
  • Contact

Recherche

Archives