Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 06:20

machine-brouillons6Ma participation aux plumes de l’été : les mots en D

 

Le début de l’histoire est ici 

La suite du début est ici  

Chapitre A : A comme Arrivée à Madinina

Chapitre B : B Comme Balata

Chapitre C : C comme Carnaval

 

 

Chapitre D : D comme Diamant

 

 

 

Le lendemain du carnaval, les ponettes, Isabelle et Josée,  repartent de chez O Gaby après avoir dévorer un bon petit déjeuner : il restait des feuilles de bananiers et des dalles de daurade pour les chats.

- « Hum ça à l’air bon toutes ces épices : comment prépare t on ce plat ? » demande Isabelle

 - « C’est un colombo : il faut que cela cuise longtemps, à petit feu » répond O Gaby

- « Ah oui » se rappelle Isabelle, « un petit peu comme la daube que faisait la grand-mère de ma copine en Provence »

- « De la daube, cela l’air délicieux  il faudra que tu nous invites Isabelle »

- « Encore un peu de potion magique ? »  demande Scarlett

- « De la potion magique ?», s’interroge Isabelle, « vous avez donc des druides en Martinique ? »

- « Des druides , non bien sûr il n’y en a pas mais c’est un de mes cousins qui fait de la potion magique martiniquaise : il s’appelle Baba O’ Rhum ; je vous emmène  chez lui aujourd’hui . Lui et sa dulcinée, O Mullane, habitent dans la ville où se trouve le trésor de la Martinique ! »

- « On va trouver un trésor » se réjouit Josée

- « Les Ti chats, vous avez école, vous restez à Balata » soupire O Gaby   

- « Dépêchons nous il faut voyager de bon matin avant que le soleil ne chauffe trop et que nous tombions en déliquescence !! »  

- « Maman, maman cela veut dire quoi déliquescence » demande O buro

- « Cela veut dire que quand il fait très chaud, on devient liquide : liquide, déliquescence voilà » !

- « Moi aussi, moi aussi je veux aller déliquescer avec vous » se dandine O Balai le plus petit des trois chats

- « Non non » dit son papa.  « Nous restons à Balata et nous allons à l’école : d’ailleurs c’est moi l’instituteur, je ne peux donc  pas te faire un mot d’excuse ! »

- « Ma douce », dit il en roulant des yeux à Scarlett : « ne rentre pas trop tard, tu me manques déjà ! »

- « Promis nous serons rentrés pour le coucher du soleil »

- « ok je note, ne rentre pas tard je vous préparerai un plat de mon invention ; En cas de retard, chère Scarlett, ce sera ce sera noté sur le carnet des préjudices graves qui comme chacun sait mène au désamour et au divorce »

- « Ouh ouh , j’en tremble, »  fait semblant d’avoir peur Scarlett

- « Nous serons rentrés à l’heure » affirme Isabelle diplomatique

 

Et la petite troupe se met en route sans O Gaby et les ti chats. Après quelques kilomètres au petit trot, les amis arrivent chez O Mullane et  O Rhum. Après quelques embrassades, ils se dirigent vers la plage :

- « Voici le trésor de la Martinique », déclame O Mullane : « le rocher du Diamant »

- « C’est divin » s’enflamme Isabelle : « les couleurs de la mer, ce soleil »

- « Et voici notre moyen de transport pour en faire le tour ». O Mullane grimpe dans une barque de pêcheur, les ponettes,  le suivent d’un pas peu assuré : la barque danse dans les flots de la mer.

A mi chemin entre le rivage et le rocher, apparaît un museau pointu qui sort de l’eau.

- « Un requin, un requin » s’exclame une voix minuscule mais pleine de désespoir

- « Qui a parlé » ?demandent en cœur Isabelle, Josée, Tigoua et les 3 chats

- « Pas moi » dit Isabelle

- « Pas moi » dit Josée

- « Pas moi » dit Scarlett

- « Pas moi » dit O mullane

- « Pas moi » dit O rhum

- « Pas moi » dit Tigoua

- « Mais alors qui a parlé ? »

- « C’est moi je suis dans la sacoche » ! redit la petite voix

Et au fond de la sacoche qui découvrent ils ?  O balai, le plus jeune des chats de O Gaby et de Scarlett qui s’est caché dans la sacoche au lieu d’aller à l’école avec ses frères : même Tigoua qui était aussi dans la sacoche ne l’a pas senti tellement il s’était bien caché.

- « O Balai tu exagères tu es trop petit pour partir à l’aventure », gronde sa maman, désappointée par sa désobéissance.

- « Et pourquoi les petits aurait il moins le désir de partir découvrir le monde ?

C’est vrai ça c’est pas juste : le petits n’ont le droit de rien ». Il veut continuer  sa diatribe

mais un bruit lui coupe la parole : le museau qui sort de l’eau éclate de rire devant ce petit chat aventurier.

- « Je vous présente Pomme », dit O Mullane.  « Tu vois O Balai ce n’est pas un requin mais un dauphin. En fait je devrais plutôt dire une Dauphine, car c’est un dauphin fille.

Elle vient souvent m’accompagner faire le tour du rocher du Diamant. »

O Balai est très content que l’attention ne se fixe plus sur lui ; il  sort totalement de la sacoche et s’installe sur le dos d’Isabelle.

- « En vrai j’ai même pas eu peur :  j’ai juste peur des dragons, des dinosaures et des démons mais ce n’est pas un petit requin qui m’aurait fait peur », fanfaronne O Balai remis de ses émotions. 

- « Ah cela fait du bien de sortir de cette sacoche car avec Tigoua dedans cela commençait à sentir l’haleine de dromadaire ».

- « Dromadaire, Dromadaire » s’exclame Tigoua, vexé, « est ce que j’ai une tête de dromadaire ? »

Et mécontent, il fait mine de donner un coup de dent à O Balai, qui surpris est désarçonné d’Isabelle. Celle-ci tangue, Josée aussi, la barque aussi  et plouf tout le monde se retrouve à la mer.

Heureusement,  Pomme arrive à récupérer O balai dans sa gueule et deux autres dauphins ne tardent pas à venir à la rescousse de ces naufragés du dimanche à cent mètres de la côte.

- « Voilà » fait Pomme en recrachant O Balai sur le sable : « c’est difficile de parler et de respirer quand on a un chat dans la gorge. »

Toute la troupe parvient tant bien que mal à regagner le rivage.

Toute la troupe ? non car après s’être ébroués, les animaux se rendent compte que Tigoua n’est plus là !!

- « Tigoua , Tigoua où est tu ? » s’égosillent les amis.

Et tout le monde se met à la recherche de Tigoua mais rien n’y fait. La soleil entame son déclin vers  la mer : c’est la fin de la journée : il est temps de rentrer à Balata, mais sans Tigoua.

rocher-du-diamant-et-nuage.jpg

 

Les mots imposés au nombre de 15 :

DALLE – DIVIN – DÉCLIN – DIAMANT – DÉSIR – DÉLIQUESCENCE - DANSE – DÉMON – DÉSAMOUR – DÉSESPOIR – DAUBE – DEVORER – DIPLOMATIQUE – DRUIDE et DIATRIBE.

 

 

Les liens vers les textes des autres participants sont ici

Partager cet article

Repost 0
Published by L'écho des Ecuries - dans Histoires d'Isabelle
commenter cet article

commentaires

Cécile 10/01/2012 14:27

Super ! tu as réussi à caser tous les mots, et pas que des faciles. J'aime bien le chat O'Balai ha ha :-)

val 12/01/2012 12:16



Il est sympa ce chat. EN plus il aime Bashung :-)



Présentation

  • : L' Echo Des Ecuries
  • L' Echo Des Ecuries
  • : Raconter des histoires (de poneys et de chevaux mais pas seulement) Participer à des défis littéraires
  • Contact

Recherche

Archives