Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 06:37

 

F comme Fée

 

machine-brouillons6Les deux ponettes et les cinq chats se regardent stupéfaits : ils ont rencontré le King ! mais pfout dès qu’ils se retournent pour mieux le contempler :  plus rien ! La farandole d’Elvis et de sa foule de musiciens a disparu : on pourrait même croire que ce qu’ils viennent de voir n’est qu’invention et fariboles.

Oubliant leur fascination, ils ressortent alors de l’eau dans laquelle ils étaient rentrés pour mieux voir le show de l’écrevisse et se mettent en chemin vers la maison de F

- « F , F qui cela peut il bien être ? »  se demande Scarlett

- « En tout cas c’est une fille » affirme O Buro « car on voit très bien qu’il y a un E à « chère F » sur la feuille »

- « Très bonne remarque, fiston, on voit que tu écoutes bien à l’école » le félicite son papa O gaby

- Continuons, continuons, presse Josée, toute fringante. Tigoua doit se demander ce que nous faisons !

- Moi je dis que c’est de la folie, déclare O Berlioz que l’on entend très peu. Nous sommes en train de chercher Tigoua dans la forêt alors qu’il a disparu en mer : on devrait retourner au Diamant.

- Non non, l’océan est trop vaste,  nous avons besoin d’une aide extérieure pour mieux orienter nos recherches, lui expliquent ses parents.

- « Nous sommes presque arrivés : voici la fougère dont nous a parlé Elvis, et voici aussi le frangipanier. Allons au fond du chemin et attendons, ou plutôt non, appelons F.   F nous venons de la part d’Elvis »

A ces mots, comme par magie, une voix aérienne leur répond : « je suis ici, attendez je descends » et ils reçoivent sur eux une pluie de fleurs.

Les animaux abasourdis  voient descendre une minuscule fée qui se confond avec le décor : Une figure toute ronde, une petite jupe en feuille de figuier rose, un fichu blanc sur  ses cheveux frisés, un joli teint chocolat et bien sûr d’adorables petites ailes dans le dos : bref un feu follet de Martinique. Son visage en en partie caché par un masque d’étoiles, qui forment comme une voute céleste, véritable  firmament sur son front

FEE-CARAIBES-modifie-OB.jpg

Chaque fois que la fée ouvre la bouche pour parler, une fleur sort et vient se poser au sol, délicatement.

-          Bonjour je suis la fée Caraïbe. Elvis a bien fait de vous indiquer le chemin de ma maison. J’ai des espions dans toute la Martinique : les fourmis sont mes amies et les phasmes m’ont prévenu de ce qui était arrivé à votre ami.

Pendant cette tirade, des fleurs blanches et jaunes sortent à chaque mot de la bouche de la fée.

Celle-ci ne leur laisse pas le temps de poser la moindre question qu’elle continue déjà :

- J’ai trois énigmes pour vous : Creusez vous la tête pour y répondre et ensuite je vous dirai où se trouve Tigoua, leur propose la fantasque petite fée.

 

Voici la première : « Dans le frima de l’hiver, je monte les œufs en neige et je sers aussi à donner du courage aux chevaux en claquant fièrement dans le vent : qui suis-je ? »

 

Les cinq chats se retournent d’un bloc vers les ponettes : une question facile pour elles puisqu’il y a des chevaux dans la devinette !

 

- Oui oui je sais,  disent les deux ponettes d’une seule voix :

 

- C’est un fouet qui permet de monter les blancs en neige affirme Isabelle

 

- et c’est un  fouet qui permet aussi d’encourager les chevaux qui tirent une carriole, rajoute Josée en secouant son harnais rouge plein de clochettes

 

-          Bravo les ponettes, c’est la bonne réponse : plus dur maintenant fanfaronne la fée Caraïbe  « Quel est le comble pour un Fakir ? »

 

Les animaux interloqués se regardent, un peu déstabilisés, quand soudain O Gaby s’exclame :

- Moi je sais c’est Bashung qui me l’a dit et vous savez Bashung c’est mon idole :

Le comble pour un fakir c’est de traverser en dehors des clous (1)

 

-          Bravo O Gaby, dit la fée de son air finaud, bonne réponse. Et voici la dernière énigme : « Je suis en même temps un haricot et un instrument de musique : qui suis-je ? »

 

A ces mots, les deux fauves adultes et les ponettes se tournent vers O Berlioz le musicien de la bande, qui réfléchit, réfléchit , gêné de toute cette attention.

Et soudain il trouve : « c’est un flageolet une espèce de petite flûte (2) »

 

-          « hum et moi je connais bien le légume « flageolet » approuve son papa : c’est excellent avec des fricandelles, moins bon que le boudin créole mais cela vaut le déplacement », dit il en se léchant les babines

 

Les compères applaudissent O Berlioz avec frénésie : les trois énigmes ont été résolues.

 

- Vous êtes vraiment très forts pour les énigmes les félicite La fée Caraibe toujours avec une flopée de fleur à chaque mot.

Maintenant je vais vous dire où se trouve le pauvre Tigoua : figurez vous qu’il a été enlevé par le terrible monstre de la Martinique le Féroce Davocat  et qu’il est retenu prisonnier chez lui.

Les animaux sont en même temps soulagés et tristes : soulagés de savoir Tigoua en bonne santé et tristes de le savoir en situation si difficile

 

- Mais qui est ce Féroce Davocat demande Isabelle

 

- Nul ne l’a jamais vu. On ne sait pas à quoi il ressemble. Si c’est un humain, un animal voire un légume. Tout ce qu’on sait de lui c’est qu’il est cruel, sans pitié qu’il donne de la fièvre aux enfants désobéissants.

 

-          Venez les amis, ne perdez pas courage, je vais vous faire accompagner chez ce Féroce par mon plus fidèle farfadet : Faon ou est tu ?

 

Et à ces mots, un petit garçon qui se cachait derrière un arbre se montre :

Il est de la taille de O Gaby , tout habillé de vert et d’orange

 

Il vient leur serrer la main et s’exclame

- Bonjour Je m’appelle Faon, Peter Faon. Mais ici tout le monde m’appelle Ti Faon

Je vais vous emmener dans le repaire de Féroce Davocat



ti-faon-2_modifie-5.jpg

 



 

 

 

(1)Ça cach' quekchose : les paroles exactes sont : Tout est redevenu étrangement calme. Les fakirs traversent dans les clous

http://www.musicme.com/Alain-Bashung/albums/Pizza-(Vol.2)-0042282960825.html

(2) Flageolet : http://fr.wikipedia.org/wiki/Flageolet_(musique)

 

Les mots en F collectés chez Asphodèles sont les suivants :

FANTASQUE  – FARIBOLES – FARANDOLE – FEU – FAUVE – FRIMAS – FOND – FOLIE – FIRMAMENT – FOULE – FAON – FASCINATION -FRICANDELLE* – FIÈVRE – FRÉNÉSIE -FAKIR.

 

 

 

Les textes des autres participants sont ici http

 

 

 

 

 

Le début de l’histoire est ici 

La suite du début est ici  

Chapitre A : A comme Arrivée à Madinina

 

Chapitre B : B Comme Balata

Chapitre C : C comme Carnaval  

Chapitre D : D comme Diamant

Chapitre E : E comme Ecrevisse

Partager cet article

Repost 0
Published by L'écho des Ecuries - dans Histoires d'Isabelle
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : L' Echo Des Ecuries
  • L' Echo Des Ecuries
  • : Raconter des histoires (de poneys et de chevaux mais pas seulement) Participer à des défis littéraires
  • Contact

Recherche

Archives