Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2012 7 25 /11 /novembre /2012 22:14

 mon_chien.jpg

L’action se passe à Point Dume, un lotissement en Californie. 
Le narrateur est un homme d’une cinquantaine d’année, scénariste au chômage à Hollywood. 
Un soir où il rentre en état d’ébriété, il découvre un chien (énorme, stupide et obsédé sexuel) sur la pelouse de son jardin. Le lecteur suit alors les pensées de cet homme, dépressif, un peu paumé. 
Sa seule motivation semble être de voir ses quatre enfants (de jeunes adultes) le laisser tranquille et enfin partir de la maison. 
Je dois dire que je n’ai pas été enthousiasmée par ce livre, que beaucoup considère comme culte.
Il se lit facilement, n’est pas inintéressant mais il m’a gêné presque tout du long. 
Ce père est égoïste, ne cherche pas à comprendre ni ses enfants ni sa femme et ses pensées sont très clichés, notamment un forme de racisme qui revient très fréquemment. 
Par exemple, lors d’un dialogue entre le père et son fils aîné Dominic qui tombe régulièrement  amoureux de femmes noires :
.
- "Bon dieu, qu'as tu contre les femmes blanches? "
Il s'est retourné avec un sourire en finissant de boutonner sa chemise.
- "Certains aiment la viande blanche et d'autre la rouge. Chacun ses goûts, non ?"
- "Tu n'as donc aucune fierté raciale ? "
- "Fierté raciale! Dis donc c'est une sacrée expression, P'pa. J'parie que t'as concocté ça tout seul. Incroyable...Pas étonnant que tu sois un si grand écrivain" 
.
Les enfants, ne sont pas plus sympathiques : la fille, Tina, n’a pas réellement de personnalité et s’entiche d’un ancien soldat. Tous deux partent en vadrouille en camping car….. mais reviennent régulièrement vider le frigo ou utiliser la machine à laver. Un autre fils, Denny, acteur, rivalise d’ingéniosité et de tricheries pour éviter de faire son service militaire. 
Harriet, la mère passe son temps à menacer de le quitter suite à ses infidélités et lui ne pense qu’à tout larguer pour partir à Rome.

Enfin le dernier fils, Jamie,  le seul sympathique et tourné vers les autres (il travaille dans un centre pour enfants handicapés) sera la victime de l’inconsistance de son père et de l’obsession sexuelle du chien qui saute sur tout ce qui bouge. 
.
En bref, je n’ai pas trop accroché à ce roman (peut être l’humour est trop second degré pour moi) ou les personnages trop immoraux. 
En cherchant un peu, sur le net, des avis plus positifs que le mien, j’ai trouvé celui-ci qui fut pour moi une illumination :  ici 

Sur babelio ce lecteur (lehane-fan) compare ce livre à une série « Mariés, deux enfants ». Une série que j’ai pas mal regardé parce que ma colocataire à l’époque de cette diffusion adorait. (j’aimais pas mais bon faut faire des compromis )
Je dois dire que je détestais cette série : le chacun pour soi des personnages, une certaine cruauté aussi …… 
A la même époque et un peu avant, je regardais le Cosby Show que j’adorais ;-) Comme quoi, on ne change pas ;-)
Je ne regrette cependant pas cette lecture : je réessaierai sûrement un autre livre de cet auteur …. dans quelques temps 
.
Un dernier petit extrait pour la route ;-) 
J'avais deux théories pour expliquer l'inadaptation de Stupide. Selon la première, il avait certainement appartenu à une portée de nombreux chiots, une dizaine de frères et soeurs, tous plus vigoureux que lui même, si bien qu'à l'heure des repas tous sauf lui avaient une mamelle à téter. Et il devait attendre que les autres fussent rassasiés avant de trouver un téton disponible, mais sa mère avait alors épuisé ses réserves ou bien elle en avait par dessus la tête, moyennant quoi elle le rejetait. Stupide avait amèrement souffert de ces mauvais traitements précoces ; au fil du temps, surtout pendant la puberté, il avait ruminé de rejet maternel et finit par détester toutes les femelles.
Ou alors, ayant atteint la maturité sans rencontrer de problème majeur avec ses parents, il avait connu une première expérience sexuelle désastreuse. Peut être avec une chienne frigide, une femelle de grand danois, ou une fière à bras qui l'avait non seulement repoussé mais, mais sans doute rossé.

 

Ma deuxième participation au challenge de  Métaphore sur les Romans Cultes ;-)
tour-quebec-septembre-frissons-octobre-plein--L-J BS1L

Ma première participation à celui de Sharon "les animaux du monde" 

 images.jpg

Et la sixième au challenge ABC du challenge Babelio à la lettre F 

 

critiquesABC2013

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Valentyne - dans Challenge
commenter cet article

commentaires

Métaphore 06/06/2013 21:00

Laisse tomber mon dernier message, je suis à coté de mes pompes :) j'ai cru que vous aviez fait une lecture commune avec Noctenbule, mais non tu l'as lu il y a un moment ;)
Bonne soirée

Valentyne 08/06/2013 06:42



Ce n'est pas grave ;-)


Bon Week end Métaphore



Métaphore 06/06/2013 20:57

Je ne sais pas si je vais le tenter celui là :)
Je n'avais pas eu ton lien, mais je l'ajoute. Bonne soirée ;)

Valentyne 08/06/2013 06:41



et pourtant c'est un livre culte pour beaucoup ;-)



noctenbule 05/06/2013 20:48

En effet, tu n'as pas aimé. Je m'attendais à mieux, plus drôle, plus caustique. Sinon j'ai apprécié globalement l'écriture qui reste agréable.
Je pense qu'il ne va pas me marquer. Je vais essayer de me souvenir du chien, l'atika, le chien qui est resté à la gare attendre son maître et qui y mourut.

Valentyne 08/06/2013 06:40



Je referai un essai plus tard avec cet auteur (je doir être trop "premier degré ;-)


Bonne journée Noctenbule



DENIS 20/12/2012 20:51

il faut en lire d'autres alors et tu verras que c'est un grand auteur intéressant
tous les livres sont basés sur sa vie personnelle (très autofiction avant l'heure)

Valentyne 20/12/2012 20:52



J'ai repéré "Bandini" à la bibli mais je laisse un peu reposer (le temps de la réflexion , tout cela ....)



DENIS 18/12/2012 21:51

pour ma part j'ai adoré ce livre

Valentyne 20/12/2012 20:45



Oui, c'est un peu l'avis général ,;-) pour ma part je suis un peu passée à côté : pas le bon moment peut être!



Présentation

  • : L' Echo Des Ecuries
  • L' Echo Des Ecuries
  • : Raconter des histoires (de poneys et de chevaux mais pas seulement) Participer à des défis littéraires
  • Contact

Recherche

Archives