Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2011 4 28 /07 /juillet /2011 13:01

 

Je n’ai pas compris au départ pourquoi Dimitri m’avait susurré cette phrase à l’oreille, il y a quelques heures. Il avait les yeux tout mouillés et m’a serré très fort dans ses bras avant de m’installer dans ma cabine. J’ai bien compris la première moitié de phrase car il était très tôt en ce 3 novembre 1957,  mais que voulait donc dire « pris mon chien »

Moi aussi j’avais les yeux un peu mouillés, car  je suis une fille très sensible.

Dimitri me dit souvent : il ne lui manque que la parole.

Il faut que je vous dise, Dimitri c’est mon entraîneur et il m’a tout appris :

Bien me tenir dans le grand monde, courir le cent mètre, faire la pose devant les photographes du monde entier,  faire pipi au bon moment.

C’est la chose  où j’ai eu le plus de mal « faire pipi au bon moment », je suis intelligente mais je ne suis qu’une petite chienne quand même.

Russe donc très très intelligente mais une petite chienne quand même.

Ensuite, il y a eu un grand boucan, j’ai un peu aboyé : puis je me suis tue : Dimitri m’avait expliqué qu’il y avait des micros qui enregistraient tout ce que je disais.

Dimitri m’avait dit : Laika cela veut dire « petit aboyeur » en russe, tu te dois d’être digne de ton pays et ne pas trop bavarder, enfin je veux dire aboyer.

J’ai un peu mangé et quand il a commencé à faire chaud, j’ai compris Dimitri n’avait pas dis : « parti tôt pris mon chien » mais « parti tôt, prie mon chien »

Cela a été ma dernière pensée à bord de spoutnik 2.

 

 

 

 Ma participation pour les Impromptus de la semaine du 16 mai

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by L écho des Ecuries - dans Impromptus
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : L' Echo Des Ecuries
  • L' Echo Des Ecuries
  • : Raconter des histoires (de poneys et de chevaux mais pas seulement) Participer à des défis littéraires
  • Contact

Recherche

Archives