Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2013 7 26 /05 /mai /2013 16:50

 

partir.jpgAzel, un jeune marocain de 25 ans, ne rêve que d'une chose : partir, quitter son Maroc natal pour vivre en Europe. Avec ce départ, il espère. Il espère une vie meilleure, un travail car malgré ses diplômes en droit, il est au chômage (comme un grand nombre de marocains de son âge). Il en a assez également du manque de liberté et de la corruption de la police (une scène très dure au début du livre). L'action se passe dans les années 1990, un peu avant la mort d'Hassan II. 
Pour partir du Maroc, il y a plusieurs solutions, payer (très cher un passeur, peut être un escroc), ou alors trouver quelqu'un qui propose un travail en Europe. 
Ce livre retrace le parcours d'Azel, mais aussi celui de Kenza , sa soeur, celui de Siham, l'amie d'Azel qui veut devenir infirmière ou garde-malade. 
Sur fond de chômage, de désenchantements, d'espoirs, de rencontres, le lecteur suit le difficile périple d'Azel qui parviendra à atteindre son but mais à quel prix!  sans dévoiler la fin ni les moyens il finit par y perdre sa dignité (et presque sa raison).
Ce livre est découpé en chapitres qui porte le prénom du narrateur : Azel mais aussi Kenza, Siham, Miguel qui aidera le frère et la soeur. J'ai beaucoup aimé l'alternance des points de vues (pour tout dire s'il n'y avait eu que le point de vue d'Azel, ce livre me semblerait bien déprimant) mais les personnages féminins m'ont semblé à la fois crédibles et ne se laissant pas abattre.  
Un livre triste sur une jeunesse qui perd l'espoir en son pays et qui ne veut qu'une seule chose : le quitter. La seule autre alternative semblant le refuge vers l'intégrisme. 
En conclusion : Un livre assez triste mais très intéressant.
.
Deux extraits : 
J'ai déjà tenté de brûler les quatorze kilomètres qui nous sépare de l'Europe, mais j'ai été escroqué, et j'ai eu plus de chance que mon cousin Nourreddine qui s'est noyé à quelques mètres d'Almeria, vous vous rendez compte? p36 
.
Une conversation entre Azel, Siham et Miguel 
.
Ce fut Siham qui eut le courage de poser la question : 
- Pouvez vous nous aider à obtenir un visa ? 
 Azel fut contrarié par la sècheresse de la demande. Il s'excusa auprès de Miguel puis ajouta :
- Vous savez , aujourd'hui de plus en plus de jeunes ne rêvent que d'une chose : partir, quitter ce pays.
- C'est triste, répondit Miguel, je sais, vous n'êtes pas les premiers à me demander de l'aide. Quand un pays en arrive à ce que sa crème veuille le quitter, c'est bien triste. Je ne porte pas de jugement sur tout cela mais j'avoue que, d'un côté, je vous comprends, de l'autre, je suis embarrassé. A votre âge, moi aussi j'ai eu ce rêve. Même si les deux situations ne sont pas comparables. L'Espagne était invivable. Franco ne voulait pas mourir et son système religieux et militaire sévissait partout. Or, j'ai eu la chance fantastique de quitter Barcelone pour New-York, j'avais réussi un concours des Beaux-Arts. Cela m'a sauvé. J'avais l'impression de passer de l'obscurité à l'énergie et à la lumière. Je n'en pouvais plus de la vie étriquée, hypocrite, où tout sentait l'humidité et la mauvaise poussière, celle qu'on ne voit pas et qui colle aux choses, aux vêtements, aux cheveux et surtout à l'âme. p51
.

Une participation au challenge Littérature Francophone de Denis

 LittFrancophone

.

Une participation au Challenge de Philippe "lire sous la contrainte" où la contrainte était de lire un livre dont le titre comporte un verbe à l'infinitif 

 challenge contrainte

        .

Mon tour du monde pour le Maroc chez Helran

tour monde 8 ANS


Partager cet article

Repost 0
Published by Valentyne - dans Challenge
commenter cet article

commentaires

chaleur aérothermique 28/05/2013 15:45

un livre qui reflète la réalité au Maroc et pas seulement !trés émouvant

Valentyne 29/05/2013 21:09



Merci pour cette visite et cet avis Chaleur aérothéermique ;-) 



laure 27/05/2013 21:14

Je n'ai pas encore lu cet auteur mais je ne sais pas si je dois commencer par celui-là même si il est important de lire des livres de ce type je pense...
Bonne soirée Valentyne bisous :)

Valentyne 29/05/2013 21:08



Je n'ai pas beaucoup lu de livres de cet auteur, je ne saurai pas te conseiller un livre ;-)


Bonne soirée Laure ;-)



Eeguab 27/05/2013 19:53

Hey Val,triste est l'adjectif que j'emploierais ausi après mes lectures de La prière de l'absent et L'enfant de sable.Pas inintéressant mais je peine un peu dans cet univers.

Valentyne 29/05/2013 21:04



Oui il ne faudrait pas enchaîner des livres comme cela car même intéressant et bien écrit cela peut plomber le moral (et puis on se sent si impuissant à faire bouger les choses)


Bonne soirée Claude


Pour l'enfant de sable, lu il y a très longtemps, je ne me rappelle plus la tristesse ;-)



Mind The Gap 27/05/2013 11:16

Ton article me donne envie de dire cela ; hier au soir j'ai vu à la télé " le nom des gens" et j'ai adoré.
A Cannes la palme d'or a été attribuée à la vie d'Adèle, une histoire d'amour passionnelle entre deux jeunes femmes, réalisé par Abdellatif Kechiche.
J'aime ces idées là, cette France là...faut croire en elle pour nous protéger des intégristes de tout poil..
Bises Valentyne

Valentyne 29/05/2013 21:02



Je ne connais pas ce film "le nom des gens"  


J'aime bien cette palme 2013 accordée à Abdellatif Kechiche (le jour de la manif anti mariage pour tous, je trouve cela
intéressant comme coincidence). J'avait beaucoup aimé son film "La graine et le mulet"


Travaillant dans un entreprise "multi culturelle", j'aimerai bien un peu plus de tolérance dans le quotidien
aussi ;-)


Bonne soirée Mind ;-)









Asphodèle 26/05/2013 20:25

Un auteur que j'ai beaucoup lu et que j'aime beaucoup mais ce titre ne m'attire pas, le thème en est si désespérant ! Je le lirai certainement un jour malgré ce que je dis !!! :D Bises Val

Valentyne 29/05/2013 20:53



Le thème est assez désespérant mais il y a deux très beaux portraits de femmes (à mon goût ;-))



Présentation

  • : L' Echo Des Ecuries
  • L' Echo Des Ecuries
  • : Raconter des histoires (de poneys et de chevaux mais pas seulement) Participer à des défis littéraires
  • Contact

Recherche

Archives