Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2012 5 05 /10 /octobre /2012 00:30

plumedesmotsunehistoire3

Les liens vers les autres participants sont chez  Olivia

 

Le début de l’histoire est dans la rubrique Isabelle  à droite

Bref rappel des épisodes précédents : Isabelle et Josée, les ponettes, O Gaby Scarlett et leur 3 chatons,  Gambit, le grillon, Ti faon et la fée Caraïbe sont toujours à la recherche de leur ami Tigoua. Ils ont rencontré Giacometti le phasme, qui accepte de les aider en leur prêtant une machine à creuser des souterrains. Un instructeur doit leur apprendre à manier la machine.
Soudain dans la forêt, les phasmes entourant Giacometti s’écartent respectueusement. Quentin, l’instructeur, s’avance. Il est impressionnant avec son corps poilu, ses huit pattes agiles. Et surtout ses lunettes de soleil noires. D’un geste élégant de la patte avant, il soulève ses lunettes. Ses yeux semblent lancer des flammèches rougeoyantes et l’assemblée des animaux recule, dans un mouvement de respect et de crainte.
- MOI, Quentin Tarentulo, je suis pas là pour finasser, ni chicaner, ni me faire des copains. On a une urgence. MOI, Quentin Tarentulo, je ne vais pas me laisser enquiquiner par un Lewis Scarole de mes huit. MOI, Quentin Tarentulo, je vais vous aider à  le renverser ce mollusque. MOI, Quentin Tarentulo…….. Bon, je vois que vous êtes parvenus à saturation,  je vous montre le fonctionnement de la machine.
De sa deuxième patte droite, il ouvre la portière de la machine et montre le tableau de bord aux animaux. O Balai, toujours intéressé par la nouveauté, s’est approché et effleure le corps hérissé de fils soyeux noirs de Quentin.
 « C’est tout doux une tarentule » dit il ! 
Sa maman le fait vite reculer : « attends O Balai, ne t’approche pas trop, je n’ai pas envie de t’emmener à l’hôpital pour une piqûre. La quantité de venin que cette bête peut inoculer par une seule morsure peut être gargantuesque. J'ai toujours adoré ce mot « gargantuesque », j'ai trop peu l'occasion de m'en servir dans la conversation. »
- Qui parle de piqûre, s’offusque Quentin. Je ne pique que si on m’attaque ! 
Et de sa voix grave, il reprend ses explications : « Ce manche à balai, c’est la marche avant, la marche arrière, y’en a pas. Pour virer à droite, il faut appuyer ici et pour la gauche, c’est ici. Pour accélérer c’est ici, pour ralentir ici, pour creuser c’est le bouton blanc, pour plonger dans les rivières souterraines c’est ici.  Et pour ramper tout simplement en surface c’est ici »  dit il joignant le geste à la parole et le tunnelier se met en marche lentement.  
- Qui essaie ? Des questions ? demande t il.
- Moi ! dit O Gaby le chat en s’installant aux commandes. 
Il appuie sur le manche une première fois et la machine fait un soubresaut puis cale brusquement.
- Cela n’est pas  facile, il y a quand même huit boutons à mémoriser ! Miaule O Gaby, déçu.
- Normal, répond Quentin c’est un tunnelier pour arachnides.
- Ah je comprend mieux, viens m’aider Scarlett. Comme nous sommes des quadrupèdes, à deux nous aurons le bon nombre de pattes pour diriger ce fabuleux engin.
Scarlett s’installe et le deuxième essai de mouvoir le tunnelier est beaucoup plus fluide.
- T’as pas vu ça, hein, Isabelle à Paris ? lui murmure Josée sa cousine 
- Paris, Paris ? Cette ponette vient de Paris ? interroge Quentin.
- Oui je n’habite pas loin. En ce moment je suis en Martinique, initialement pour rencontrer Josée et maintenant  pour libérer Tigoua. 
- Génial, vous allez enfin pouvoir répondre à une de mes grandes interrogations ! Comment ils appellent… tient… un “Quarter Pounder with cheese”, à Paris ?
Isabelle : Ben un “Quarter Pounder with cheese”.
Quentin : Par mes pattes,  ça a pas de sens “Quarter Pounder” avec leur système métrique.
Isabelle : Alors quoi ?
Quentin : Ils disent : “Royal Royal cheese”.
Isabelle : Ah oui, “Royal cheese”. Et un Big Mac.
Quentin : Un Big Mac c'est un Big Mac, mais ils disent “LE Big Mac ”.
Après cet échange culturel, Quentin donne à nouveau quelques explications pratiques aux amis de Tigoua. Le fonctionnement des rétroviseurs, le principe du moteur à quatre temps…... 
Puis c’est enfin l’heure du départ. Quentin sort sa check list et soliloque : 
- Je pointe sur ma liste : Tuyaux en caoutchouc, essence, scie, gants, menottes, fils barbelés, hache, … et mes paluches. C’est quand vous voulez les gars ! 
- Pas de quartier, s’exclament les phasmes jusque là silencieux 
- Oui, l’heure de la retraite de Lewis Scarole et de sa collection de hérissons  a sonné ! scande Coq Pitt 
- Demain ce sera quitte ou double ! Renchérit la fée. Je n’en peux plus de cette attente. 
- Avec cette machine époustouflante, nous sommes sûr de parvenir à libérer Tigoua : nous
allons surprendre Lewis dans sa tanière. 
- Arrêtez de vous tordre dans tous les sens, les chatons, gronde gentiment Isabelle. Installez vous sur ce siège et mettez votre ceinture. 
Après encore quelques mouvements de troupe, chacun est bien installé dans le tunnelier et il apparaît à tout le monde comme une évidence, qu’il est l’heure de se mettre en route.
- Attendez une seconde, dit Quentin. IL nous faut respecter le rituel de lancement du tunnelier ! Je ne viens pas avec vous, c’est que j’ai un métier moi, je suis quimboiseur officiel de la Martinique et du reste de l’univers. 
- Quimboiseur, qu’est ce que cela veut dire ? chuchote Isabelle
- Cela veut dire Sorcier ici, lui répond Josée. Chut l compte à rebours va commencer. 
- Pour mieux vous aider à retrouver votre chemin, je vais vous faire accompagner par La Huppe, termine Quentin, direction la Montagne Pelée. C’est parti pour le rituel : « huit, sept, six, cinq, quatre, trois, deux , un , Go » crie Quentin, levant à chaque fois une de ses pattes.
Les mots collectés par Olivia 
Huppe – finasser - univers – enquiquiner – flammèche – saturation - évidence époustouflant - attente - rituel - collection - hôpital - qui - nouveauté – mollusque - fabuleux - retraite - tordre  - chicaner – blanc -  portière 
évidence
Et voici le petit concours : 
1) quel est le réalisateur ayant inspiré le personnage de Quentin Tarentulo ?
2) Dans ce texte, trouvez les trois phrases (très légèrement modifiées) qui sont issues de trois films de ce réalisateur
3) Question subsidiaire : Quels sont ces trois films ? 
Envoyez vos réponses soit par l’intermédiaire d’Overblog soit ici valentyned@gmail.com
Le gagnant aura le privilège de recevoir un livre !!! Je ne sais pas encore lequel !!! Des suggestions ???

Partager cet article

Repost 0
Published by L'écho des Ecuries - dans Désirs d'histoires
commenter cet article

commentaires

elcanardo 08/10/2012 11:18

hahaha J'ai beaucoup aimé ton hommage au Quentin... C'est de la bonne pulpe de parodie que tu nous distilles là ! 100% bonheur !!

Coincoins dogs

Valentyne 10/10/2012 10:35



Merci elCanardo pour tes coinscoins dogs ;-) Un plein réservoir de coins coins , cela peut servir ;-)



Arieste 07/10/2012 21:32

ravie de retrouver les aventures d'Isabelle la ponette et de ses amis :) pour le concours je n'arrive pas à trouver les réponses dommage pour moi

Valentyne 10/10/2012 10:34



Coucou Aymeline ? Oui je me suis remise à cette histoire 


Pour le concours tu as tapé "répliques cultes tarantino" dans google ? ;-)



Un humourbelladonnachichi 07/10/2012 18:19

Je suis en admiration, faire la différence entre un insecte et un arachnide...je pense que cela devra faire plaisir à Bernard werber.
J'ai eu l'impression de revoir une scène de Total Recall, à cause des tunneliers.
Bonne soirée.

Valentyne 10/10/2012 10:33



A oui Total Recall, j'ai bien aimé le film ;-) et j'ai bien l'intention de découvirir un Peu Philipp Dick dans mes prochaines lectures ;-)


Les fourmis de Werber, j'avais adoré ....



Solange 06/10/2012 18:23

Franchement EXCELLENT !!!!! Bravo ! C'est original et talentueux.

Valentyne 07/10/2012 16:39



Merci Solange ;-) deuxième fois que l'on me dit que je suis talentueuse cette semaine, ça fait plaisir  ;-) 


La première fois, comme j'ai eu la grosse tête et les chevilles enflées, la personne en question s'est reprise et a dis "bon plutôt talent - tueuse"  ;-) mais je ne voudrais pas piquer son
gagne pain à Wens ;-)  Je n'ai encore jamais tué qualqu'un sauf le temps bien sûr ;-)



covix 06/10/2012 17:56

Bonsoir,
toujours captivant l'avance des tes héros... et de faire allusion à Quentin Tarantino est superbe.
Bonne soirée
@mitié

Valentyne 07/10/2012 16:36



Merci Covix,  bon dimanche ;-)



Présentation

  • : L' Echo Des Ecuries
  • L' Echo Des Ecuries
  • : Raconter des histoires (de poneys et de chevaux mais pas seulement) Participer à des défis littéraires
  • Contact

Recherche

Archives