Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 00:30

plumedesmotsunehistoire3

Les liens vers les autres participants sont chez  Olivia

 

Le début de l’histoire est dans la rubrique Isabelle  à droite
Bref rappel des épisodes précédents : Isabelle et Josée, les ponettes, O Gaby Scarlett et leur 3 chatons,  Gambit, le grillon, Ti faon et la fée Caraïbe veulent libérer  leurs amis Tigoua et les neufs nains prisonniers du sadique Lewis Scarole et de sa fiancée la fée Rosse Davocat. Quentin Tarentulo leur a montré comment conduire le tunnelier pour creuser dans la montagne Pelée. Au moment où ils se rendent compte que le tunnelier n’a pas de phares, un zouk endiablé retentit dans la forêt.
papillon016.jpg

Une fois le zouk fini, les petits insectes lumineux se mettent en cercle autour des amis. 
Le chef des lucioles, un papillon marron clair s’avançe,  et prend la parole.
- Bonjour à vous chers amis, je suis content de tous vous retrouver en bonne santé ici, vous tous y compris cet histrion de O Balai. 
 - Nous retrouver ? demande à voix haute Isabelle, la ponette à la robe isabelle. Mais nous ne nous connaissons pas. Pourtant votre voix me dit quelque chose, cher papillon. Où nous sommes nous déjà rencontrés ? 
Les autres amis, résidents de la Martinique, ont reconnu le nouveau venu et sourient. Scarlett explique à Isabelle : 
- C’est vrai que la métamorphose est surprenante, n’est ce pas, Isabelle ?. Ne reconnais tu pas Lexomille la chenille que nous avions rencontrée lors du carnaval à la presqu’île de la Caravelle ? 
Isabelle, surprise, tourne autour du papillon :
- Comment cela, une chenille orange et verte peut devenir un papillon marron ? je suis sceptique !
- Septique ?  comme la fosse ? demande O balai qui n’en manque pas une. Son papa, lui fait les gros yeux en rigolant. AH O Balai tu as vraiment le don pour me faire rire mais laisse un peu s’exprimer ce papillon.
- Et oui, confirme le papillon, c’est bien moi, Lexomille. Lexomille la chenille est devenue Franginx, le sphinx du frangipanier. Je me souviens de votre aide et je suis venue avec mon armée de lucioles pour vous aider à secourir Tigoua. Allez les lucioles au boulot …
Et comme un seul homme, les lucioles s’agglomèrent devant le carrosse-tunnelier, s’accrochent à la calandre, aux suspensions et forment un ruban lumineux autour du véhicule. 
O Gaby ravit, s’exclame : « On a des phares, en route creusons ! »
Et Scarlett met le tunnelier en route. Les amis sont grimpés rapidement dans le tunnelier. Les pt’its chats ont juste le temps d’attacher leurs ceintures de sécurité et les voilà partis. 
Doucement, le tunnelier commence à creuser la terre puis la roche et les amis s’enfoncent dans la montagne, légèrement éclairée par les lucioles en escadrille. 
L’avancée est un peu difficile mais l’ambiance reste sympathique et les amis, contents de retrouver Lexomille, bavardent à bâtons rompus. 
- Je suis en train de préparer une surprise de mon cru à Lewis, souffle La fée Caraïbes. Elle secoue sa blouse en soie, et récupère du pollen des fleurs qui sortent de sa bouche quand elle parle. Alchimie et magie devrait venir à bout de ce redoutable tyran. Aide moi Ti faon. Il ne me manque plus que le poil de sapajou, un soupçon de safran, sans oublier la rime finale de ma poésie. Tu connais des mots qui finissent par « ole »  ti faon, comme scarole, guacamole …. ? 
Les deux complices s’activent pour préparer une mystérieuse mixture.
- Nous sommes en train de soulever la montagne, non ? s’inquiète Isabelle du boucan du tunnelier : il va nous entendre arriver à trois kilomètres.
- Non, ne te fais pas de souci, nous arriverons bientôt dans les anciennes galeries des nains et là nous pourrons être silencieux comme de petites souris, la rassure Gambit le grillon.
 - Et si on chantait ?  propose O Balai. 
- Bonne idée, champion, lui disent ses frères ravis. 
Et ils entament leurs refrains préférés  « Si ces six cents six saucisses sont à six sous, ses six cents six saucisses sont trop chères » puis « les chaussettes de l’archiduchesse sont elles sèches et archi sèches ». Les trois chatons tout à leur antienne n’écoutent plus les grands qui préparent leur plan (qui ne doit pas être entendu par de chastes oreilles.)
« Il va être cuit comme la romaine, le Scarole » se réjouit Isabelle » en se frottant les sabots. 
Fortement secoués, O Gaby et Scarlett conduisent le tunnelier en alternance. Quand soudain, celui ci fait un brusque bond en avant et se retrouve dans une des galeries dont parlait Gambit six minutes auparavant. 
- Ouf ! notre environnement vient de connaître une amélioration subite et appréciable ! soupire Scarlett qui est fatiguée de conduire le tunnelier. Continuons nous avec le tunnelier ou à pattes ?  demande elle à ces coéquipiers.
- A votre convenance, leur répond le sphinx. Soit nous le laissons  là et nous irons plus vite, soit nous continuons  dans le tunnelier pour que les petits chats soient plus reposés. 
- « Marchons plutôt » proposent les chatons en sautillant. « Et puis Isabelle est toujours prête à nous installer dans sa sacoche quand nous sommes fatigués. Il y reste peut être un petit sandwich d’ailleurs » susurre O Balai en salivant. 
lexomille la chenille
Les mots collecté par Olivia
Alchimie – blouse – histrion – carrosse – amélioration – sécurité – environnement – poésie don – chaste – convenance - antienne - alternance - champion  - romain – robe – poil – Sphinx
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Valentyne - dans Désirs d'histoires
commenter cet article

commentaires

claudialucia 30/10/2012 15:50

Bravo pour cet univers! quelle imagination!

Valentyne 01/11/2012 10:08



Merci Claudia Lucia ;-)



Catherine 28/10/2012 12:55

C'est trop mignon cette histoire d'animaux aux noms rigolos !
Bonne journée.

Valentyne 28/10/2012 19:35



Merci Catherine, j'aime cogiter sur les noms ;-)



covix 27/10/2012 16:16

Quel rencontre... bon la route semble s'éclaircir, j'imagine la tête de Lewis...
bonne journée
@mitié

Valentyne 28/10/2012 19:33



Oui la route s'éclaircit ;-) Lewis va en perdre sa perruque ;-) 



Wens 27/10/2012 07:33

Il faut se méfier d'Eeguab il est capable de manger tous les héros de tes histoires.

Valentyne 28/10/2012 19:32



Ah oui les chevaux aussi ? Si il fait cela , tu es libre pour un contrat ?



la fllibust 27/10/2012 07:26

mais c'est évident que tu les places tous les mots, dans ce contexte adorable des petites bêtes travailleuses, et cette chenille me faisait penser à la chenille "rasta" nom que leur donne les
guadeloupéens, très belle cette chenille et très grosse aussi ! brrrr

Valentyne 28/10/2012 19:31



Je ne connais pas cette chenille rasta mais je vais me renseigner ;-)



Présentation

  • : L' Echo Des Ecuries
  • L' Echo Des Ecuries
  • : Raconter des histoires (de poneys et de chevaux mais pas seulement) Participer à des défis littéraires
  • Contact

Recherche

Archives