Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 00:00

plumedesmotsunehistoire3

 

 

Il faut que je vous raconte la dernière aventure qui m’est arrivée. J’en entends déjà qui ricanent (voire qui haussent les sourcils en disant que je suis malade), mais tout ce qui suit est la pure vérité, et non pas une tentative désespérée d’oublier la grisaille de cette fin d’hiver. Ce matin, en descendant dans le jardin, le  noyer était  en fleur. Cela aurait dû me mettre la puce à l’oreille car c’est beaucoup trop tôt pour la floraison de ce vénérable centenaire. Intriguée,  je me suis approchée, et en ajustant mes lunettes, je remarquai que les fleurs du noyer n’étaient pas le phénomène le plus étrange. Non, ce qui était étrange, c’était le rond de spectateurs autour du noyer. Je les ai reconnus tout de suite, ils étaient venus, ils étaient tous là. Par  « ils » j’entends les légumes du potager du voisin (Je tiens à préciser que je n’ai pas de potager car je n’ai pas le sabot vert). Il y avait un premier rang d’oignon, un rang de poireaux qui n’aimaient pas attendre et qui bougonnaient, un rang de courgettes, un rang de frisées, un rang de tomates pas pourries derrière, un rang de tomates pourries devant….    Les aubergines montaient la garde de chaque côté. Je me rapprochai, curieuse,  et allait demander à un avocat, qui avait l’air de savoir ce qu’il faisait là, ce qui se passait quand j’entendis trois coups résonner. Plus besoin d’explication, l’énigme de cet attroupement était résolue : j’allais assister à la représentation d’une petite troupe théâtrale. Je me cachai donc derrière le tronc du noyer pour avoir une vue plongeante sur la suite des opérations. Un ballet de poireaux entra en scène déclenchant les applaudissements de la foule. Roulement de topinambours.  L’acteur entra en scène et là je le reconnus tout de suite, c’était Lewis Scarole : j’avais suivi ses aventures l’an dernier et je savais qu’il avait été chassé de son royaume des merveilles il y a peu de temps. Mais comment était-il arrivé dans mon jardin ? 
De sa voix rauque, il se mit à chanter dans un silence respectueux. Sa première chanson me semblait familière : « Je suis salade complètement saladeuuuuuu, » en rejetant sa chevelure verte d’un air négligé mais très étudié. L’assistance semblait sous le charme (et non pas sous le noyer pour ceux qui suivent) 
Les frisées avaient du mal à se retenir de se dandiner et se poussait du coude en entonnant le refrain. La chanson finie, l’assistance se mit à crier « LEWIS, LEWIS une autre, une autre ». Cabotin, celui-ci ne se fit pas prier  et entama le tube de l’été : "c’est l’amour dans le potage ouah ouh tchatchatcha …."
A ce moment-là, j’hésitai à aller chercher mon téléphone portable-caméra-dernier-cri pour immortaliser ce moment et puis je me suis dit que j’allais rater le clou du spectacle et j’ai renoncé. 
Les spectateurs faisaient le programme : les salsifis criaient « Lewis, LEWIS et nous ? notre hymne , s’il te plait Lewis » ! et Lewis se lança dans un chant dont vous connaissez sans doute tous l’air : « Salsifi, c’est fini et dire que c’était la recette de mon premier amour ». Pour les poireaux, j’ai bien noté les paroles dans mon calepin.  J’entendis à peu près ceci : « je me voyais déjà en haut de la quiche, sur la béchamel nos corps s’étalaient, je me voyais déjà adulé et riche .....». Il est trop fort Lewis : il chante comme Serge, " J'trie des pois des ptit pois, toujours des p'tits pois  , des pois d'première classe, des pois d'seconde classe"
Alors d’une toute petit voix, à la fin d'une chanson j’ai chuchoté à Lewis : « Lewis, Lewis , tu pourrais me chanter ma chanson préférée du grand Boris ?  Un peu surpris de cette intervention dans son show, il a ouvert sa bouche édentée, et a sussurré : « tu veux dire je suis Snob de Boriz Tian ?  Pas de problème, je la connais par cœur (de laitue) » et il entonna de refrain  repris en chœur par toute l’assistance.
« Je suis snob 
C'est vraiment l'seul défaut que j'gobe
Ça demande des mois d'turbin
C'est une vie de végétarien
Mais lorsque je sors mon cabat
Je suis fier du résultat
J'suis snob... Foutrement snob
Tous mes amis le sont
On est snobs et c'est bon
Et s’il a bien un truc que j’abohrre 
C’est le potage de chez Knorr »
.
Les mots collectés par Olivia
Vénérable – noyer - grisaille - théâtral - royaume – malade- arriver- énigme- abhorrer
.
La consigne des impromptus
Oubliant les gargouilles pour des occupations plus terre à terre, vous allez chercher quelques légumes pour la soupe, mais vous découvrez que vous avez la faculté d’entendre les murmures du potager…

Partager cet article

Repost 0
Published by Valentyne - dans Désirs d'histoires
commenter cet article

commentaires

Dominique Poursin 03/04/2013 10:12

J'ai cliqué sur les liens d'Eeguab (notre Comtesse de Casablanca), des liens que je connaissais pas, pour découvrir de nouveaux blogs. Le tien est très bien!

Valentyne 03/04/2013 20:30



Merci Dominique ;-)


J'aime beaucoup aller lire le blog d'Eeguab :-)


Films et livres intéressants sur ton blog Dominique ,je  me suis abonnée ;-) 



Dominique Poursin 31/03/2013 11:50

Excellent, ce texte! merci!

Valentyne 01/04/2013 13:56



Merci pour ton passage Dominique ;-) 


Comment as tu atterri dans ce potager ? 



Solange 31/03/2013 10:35

Ah ah ah, j'adore, c'est excellent !!! Quelle imagination !

Valentyne 01/04/2013 13:53



Merci Solange, c'est Lewis qui a tout fait ;-)



laure 30/03/2013 19:54

Ah je n'avais pas vu non, j'ai pas fait attention. Merci pour le tuyau :D Je ne suis pas certaine de participer mais sait-on jamais :D
Bon week-end ;) bises

Valentyne 01/04/2013 13:52



Bon week end Laure ;-) ici grand soleil mais très froid :-) Enfin pour un premier avril ;-)



patchcath 30/03/2013 09:05

dis donc, comment fais-tu pour avoir de telles idées? il y a tout un petit monde dans ta tête!?
et c'est plaisant comme toujours

Valentyne 30/03/2013 14:37



je mange 5 légumes par jour ( cinq petits pois en général) ;-) 


je pars en vacances en macédoine et je ne m'occupe pas toujours de mes oignons ;-)



Présentation

  • : L' Echo Des Ecuries
  • L' Echo Des Ecuries
  • : Raconter des histoires (de poneys et de chevaux mais pas seulement) Participer à des défis littéraires
  • Contact

Recherche

Archives