Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 03:30

plumedesmotsunehistoire3

Les liens vers les autres participants sont chez  Olivia

 

  

 

Le début de l’histoire est dans la rubrique Isabelle  à droite

Bref rappel des épisodes précédents : Isabelle et Josée, les ponettes, O Gaby Scarlett et leurs 3 chatons,  Gambit, le grillon, Ti faon et la fée Caraïbes ont retrouvé leur Ami Tigoua. Ils sont retenus prisonniers dans le labyrinthe de la fée Rosse Davocat et de son fiancé, le redoutable Lewis Scarole.

 

 

Tigoua commence alors à raconter sa rencontre avec le petit peuple de la montagne.

« Après le naufrage au Diamant, Fée Rosse m’a fait emmener ici. J’étais bien mal en point : j’avais avalé de l’eau par les naseaux, j’étais presque noyé. Au bout de quelques heures, j’ai repris connaissance grâce à une créature bizarre que je n’avais jamais vu : un homme tout petit, une sorte de nabot, tout de vert vêtu, s’efforçait de me faire boire une soupe aux ignames. Et vous savez, moi je déteste les ignames presque autant que les navets. Manger ces légumes pour un rat c’est contre nature, mais je dois dire que c’est un remède efficace ! Plus tard, un autre nain est venu s’occuper de moi et a réussi à faire tomber la fièvre. Ce nain était tout de  bleu vêtu. Ce petit peuple exceptionnel  m’a vraiment sauvé la ….. »

 

-          « C’est génial » ! s’amuse O Balai. « Et les nains, il sont  combien ? il y en a sept ? » continue t il , « je vais pouvoir leur demander une dédicace sur mon livre de contes ? »

 

-          « O Balai,  le reprend sa maman as-tu déjà oublié tes résolutions de début d’année : tu as promis de ne plus couper la parole à tout bout de champ »

 

-          « Ce n’est pas grave Scarlett, déclare Tigoua. Pour répondre à ta question , O Balai, ici il n’y a pas 7 nains mais neuf : mais d’ailleurs c’est bizarre qu’on n’en aie vu aucun, ils doivent avoir peur de vous, je ne suis pas sûr qu’ils aient déjà vu des chats, ni des poneys ou des grillons. Je suis sûr qu’ils ont déjà vu des fées mais chaque fée est unique et tellement différente des autres !  Ouh ouh où êtes vous, les Neufs »?  

 

-          Ici, entend-on soudain. Derrière Tigoua apparaissent des nains intimidés :

-          « Nuage, Nénuphar sortez de là ne soyez pas timides » dit Tigoua.

 

Nuage, le nain vêtu de blanc s’avance et salue les amis de Tigoua ; Une main minuscule sort de son habit cotonneux. Sa barbe, en coton également, traîne jusqu’au sol. Un trousseau de clés cliquètent le long de son habit.

 

Derrière lui, Nénuphar, une naine vêtue de vert, s’avance et secoue son petit chapeau pointu, couleur fleur de nénuphar. On l’entend déclarer de sa petite voix nasillarde  « Vous voici enfin, les amis de Tigoua. Il nous a parlé de vous tous les jours, depuis qu’il est ici ; il savait bien que vous viendriez le chercher. »  

Une fois les deux premiers nains apparus, les sept suivant semblent abandonner leur timidité et débarquent à petits pas, les uns derrière les autres, en file indienne.

Narcisse, le nain jaune lui secoue ces clochettes en chantonnant: « Que diriez vous d’une partie de cartes ? j’ai toujours un jeu sur moi. On pourrait faire un tournoi de cartes. Dites oui , dites oui !!  »

Napperon, la naine vêtue de rouge, se cache derrière  sa pèlerine couleur sang, tout intimidée, ses beaux yeux battant des cils tout en sensualité. Nuit, la naine vêtue de noir, ne la quitte pas d’une semelle. Il faut plisser les yeux pour le distinguer dans le brouillard du tunnel. Numéro, le nain bleu-azur, sifflotte des notes de musiques « Bienvenue, les copains de Tigoua, Bienvenue »

Nougatine, la naine orange et Nectar, le nain violet, Noisette le nain marron ferment la marche.

O Gaby, Scarlett, et leurs chatons sont ravis de ce débarquement.

 

- Dites, elle est où Blanche Neige ?  veut savoir O Buro

- Tu te trompes, le taquine Nougatine. Blanche Neige vit au pays des sept nains nos lointains cousins. Ici pas de Blanche Neige : juste nous les Neufs !

 

O Gaby reprend la parole. « Malgré votre accueil charmant, les amis, nous ne pouvons rester ici : ce n’est pas un endroit pour élever des chatons : pas assez de lumière, j’ai besoin de voir les étoiles, le soleil, la lune. Et puis les jardins de Balata me manquent trop »

- Oui, renchérit Scarlett : comment sort on d’ici, organisons notre retour  à l’air libre ?

- Moi aussi je souhaite repartir, admet Tigoua : même si je n’oublierai jamais ce que vous avez fait pour moi les amis.

 

Les nains baissent la tête,  un peu triste à l’idée du départ de Tigoua. Nuit prend la parole : « Nous ne sommes pas sortis depuis des années, notre peuple s’accommode si bien de la vie nocturne, mais nous allons vous aider et voir si on peut remettre la Nacelle en état de marche ! »

 

- La Nacelle ? s’écrient les chats à l’unisson.

 

- « Oui il s’agit d’un immense panier, relié à la surface avec de grandes cordes. Il nous  servait naguère à descendre le bois utilisé pour  construire ces galeries. On s’en servait aussi pour remonter à la surface de temps en temps. Venez c’est par là, je ne sais pas si la nacelle est en état de marche. Il faudra que vous remontiez doucement si on ne veut pas que les nœuds des cordes craquent. Par contre il faudrait faire attention, les amis, car Lewis et la Fée Rosse ne vont pas vous laisser s’échapper comme cela »

 

A nouveau, les animaux se remettent à arpenter les couloirs de la Montagne Pelée, les nains, leurs guides, passent devant pour montrer le chemin.  

 

Arrivés au fonds d’un puits très profond, on aperçoit tout en haut un minuscule bout de ciel bleu, bordé de rochers et de quelques fougères : la nacelle est dans un état pitoyable : assez grande pour qu’ils montent tous dedans mais très vermoulue.

 

- « C’est Impensable que vous y arriviez, cela fit des années que la nacelle est à l’abandon»  prévient un des nains.

 

Cependant, ni une ni deux, toute l’équipe grimpe dedans et les neufs nains se mettent à tirer les cordes en rythme : une deux, une deux, scandent ils en chœur pour se donner du courage. Mais rapidement, tout le monde se rend compte qu’il y a un problème, la nacelle monte plus vite d’un côté que de l’autre.

 

- C’est parce que d’un côté il y a cinq nains qui tirent et que de l’autre il y en a quatre, analyse O Balai, en se penchant par-dessus bord.

 

- « Ok j’arrête de tirer alors » dit le nain jaune. Je vais vous motiver en chantant une petit chanson : « j’aime la galette quand elle est bien faite avec du beurre dedans, j’aime la galette….. »

 

Maintenant les forces sont équilibrées et la nacelle reprend sa lente ascension. Mais il est de plus en plus difficile pour les nains  de tirer au fur et à mesure que la nacelle s’élève vers le haut du puits.

 

Soudain, la fée Caraïbes s’exclame : « nom d’un scroneuneu , suis-je bête, il me reste de la mixture de gnomes : avalez moi cela les ponettes, vous allez rétrécir et peser moins lourd, comme cela les nains pourrons continuer à nous hisser »

 

 - Dis je peux en avoir moi aussi de la mixture ? demande O Balai,. Comme cela je serais plus léger.

 

- Nigaud, lui répond la fée : tu est déjà poids plume : tu veux disparaître coquin de chat ?  

  

- Non et non je veux plus en prendre de cette mixture, annonce Isabelle : cela me donne des nausées épouvantables.

 

Mais, à ce moment là, les animaux voient débouler du tunnel la garde des hérissons de Lewis et de la fée Rosse au pas de course : ils n’ont pas l’air ravi et Isabelle et Josée  avalent leur mixture d’une seul coup. Aussitôt, elles diminuent, diminuent, la nacelle devient toute légère, part comme une fusée vers le haut. Ils atteignent le sommet du puits à l’air libre.

 

- Et maintenant comment va ton faire ?  demande Scarlett.

 

- Nous allons rejoindre Balata : c’est à peine à 20 kilomètres selon ma carte de la Martinique et ce graphe. Regarder c’est marqué là : Orthodromie Montagne pelée, Balata 20 kilomètres

 

- Orthodromie cela veut dire quoi ?  demande O Balai :

 

- Cela veut dire à vol d’oiseau, mon bonhomme.  Par la route c’est beaucoup plus long mais on va passer à travers champs et forêts.

 

- D’ailleurs en parlant d’oiseau, voyez vous ce que je vois !, s’exclame Scarlett.

 

Et les amis, médusés voient s’approcher dans le ciel  l’hélicoptère de Cock Pitt, le coq qui vient chercher les évadés.

 

« Et en plus il remorque le giraumon volant derrière lui : on va tous pouvoir s’envoler d’ici. » poursuit O Gaby.

 

- Oh on dirait l’arrivée de James Bond en hélico, c’est encore plus impressionnant qu’une cascade au cinéma, s’enthousiasme Ti faon, plein d’ivresse.  

 

- Coupons d’abord les cordes pour que les hérissons ne nous poursuivent pas, s’exclame O Gaby, qui joint le geste à la parole. Poussez vous les nains, crie t il, la nacelle arrive. Les nains se sauvent, la nacelle vermoulue se disloque au fonds du puits  dans un grand tintamarre.

 

- L’évasion a réussi, jubilent les amis ; jusqu’au moment où on entend O Berlioz dire : « je crois que Tigoua est resté dans la nacelle ! »

 

Les mots collectés par Olivia

Guide - retour  – nuit - couleur –dédicace – clé – cinéma – rocher – brouillard – étoile - orthodromie – exceptionnel - cascade – oublier – nacelle – sensualité – ivresse – galette - tintamarre  - impensable- résolution - graphe

 

Partager cet article

Repost 0
Published by L'écho des Ecuries - dans Histoires d'Isabelle
commenter cet article

commentaires

Asphodèle 15/03/2012 10:35

Bon je passais au cas où j'ai pris du retard mais je vois que tu hésites toujours !^^ Prends ton temps, nous on marine !^^ Biiises

L'écho des Ecuries 16/03/2012 17:21



non pas de suite pour le moment (peut être cet été ;-))



Asphodèle 14/01/2012 22:27

Pfffiou, que de retard dans mes lectures ! Mais là je dis OH NON !!! Pas Tigoua, pas encore lui, le poôvre ! Je suis toujours aussi passionnée, j'imprime, j'imprime ! ^^

L'écho des Ecuries 16/01/2012 12:52



oui j'ai hésité à le faire replonger Tigoua : j'ai failli envoyer un des chats au fonds du puits : oui mais lequel ??  :-) O Balai ? Ogaby ? Scarlett ? trop dure de séparer une famille ;-)



Soène 14/01/2012 08:16

Quand j'aurai des petits enfants, j'imprimerai ton histoire et je leur lirai !
J'aime bien les histoires d'animaux et avec un ptit canard sympa qui parle "elcarnardo" ça nous fera marrer !
Bon we et bisous d'O

L'écho des Ecuries 16/01/2012 12:49



Tu me préviens quand tu as des petits enfants et je te l'enverrai (je vais bientôt chercher un illustrateur mais j'aimerais finir l'histoire d'abord :-)


Bises Soène



covix 13/01/2012 23:53

Bonsoir,
L'aventure continue, c'est toujours aussi vivant avec plein de rebondissement.
Bonne fin de semaine
@mitié

L'écho des Ecuries 16/01/2012 12:48



Merci Covix : j'ai eu une panne d'inspiration sur cette histoire mais cela repart ;-)



elcanardo 13/01/2012 16:57

Un beau conte dans lequel il ne manque plus qu'un canard pour qu'il me plaise encore davantage !

Coincoins contés

L'écho des Ecuries 13/01/2012 17:16



Je vais voir pour en rajouter un et je te préviens :-)



Présentation

  • : L' Echo Des Ecuries
  • L' Echo Des Ecuries
  • : Raconter des histoires (de poneys et de chevaux mais pas seulement) Participer à des défis littéraires
  • Contact

Recherche

Archives