Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 07:33

 

linkmachine-brouillons6 

Chapitre E : E comme écrevisse

 

A Balata, les animaux sont tristes d’être rentrés sans Tigoua, l’agouti, qui est tombé de la barque pendant leur excursion au rocher du Diamant. Ils se sont endormis tard après avoir longtemps cherché leur ami et le lendemain matin personne n’a d’entrain au petit déjeuner : Isabelle et Josée grignotent leurs endives à l’échalote du bout des lèvres et les chats chipotent leur espadon.

O Balai, le petit chat,  est tout contrit : il se sent coupable d’avoir fait chavirer la barque. Les efforts, les étreintes de son papa et de sa maman ne sont pas parvenus à le consoler.

Soudain  O Gaby se lève excédé, et s’écrie une étincelle dans ses yeux émeraude «  allons debout, réagissez : Tigoua ne s’est pas évanoui dans la nature, enfin je veux dire dans la mer : nous allons nous mettre à sa recherche »  

A ces mots les amis reprennent du poil de la bête.

- « Que pouvons nous faire O Gaby,  demande Isabelle. Toi qui connaît bien la Martinique, où faut il le chercher ? »

- « Certes je connais bien la Martinique mais que le plancher des vaches, il nous faut un spécialiste de l’eau »

- « Oh j’ai une idée, nous allons aller chez le King » s’exclame Scarlett

- Le King ?  demande Isabelle

- « Oui le King Créole, le roi de la Martinique, YES !!!!! » s’écrie Josée

- « Il y a un roi en Martinique ? » s’étonne Isabelle

- « Non pas pour les hommes mais oui pour les animaux »

- « En route, tout le monde : pas d’école aujourd hui c’est mercredi », se décide Scarlett.

- oui oui partons vite dit O Balai de sa petite voix évanescente

- au Galop, au galop s’emballe Josée

Une fois de plus, les deux ponettes et les cinq chats se mettent en chemin, motivés par l’enthousiasme de O Gaby et par le temps toujours estival de la Martinique.

Après avoir trottiné un moment dans la forêt, être passés sur  un pont immense et descendus un chemin escarpé, voici l’équipée devant une cascade magnifique. Les deux ponettes servent de montures aux cinq chats et ne tardent pas à avoir de l’écume sur l’encolure mais rien ne les ralentit. Il faut sauver Tigoua !!

Pont-absalon-IMG_5972.jpg

- « Installons nous, nous somme arrivés à Absalon, la demeure du King » dit O Gaby « et silence, le roi va apparaître ».

Et effectivement au bout de quelques minutes de silence, les amis entendent un flot de musique :

Le roi arrive, entouré de sa cour et de sa basse cour : il est tout petit mais majestueux.

Enfin majestueux pour une écrevisse, bien sûr. Car vous avez bien entendu le roi des z’animaux en Martinique n’est pas un élan, ni un écureuil ni même un éléphant, c’est une écrevisse (que l’on appelle aussi ouassou en créole ou z’habitant parfois)

Ce roi, comme tout roi qui se respecte a mis sa plus belle perruque avec une banane bien coiffée et des rouflaquettes étonnantes.

Des demoiselles d’honneur l’entourent de mille soins, l’une agite un éventail, l’autre lui apporte une boisson, la dernière lui porte son épinette miniature  en bois d’ébène.

Son fidèle conseiller le Bernard l’Ermite l’aide à s’installer sur le rocher qui lui sert de trône.
 

O Gaby prend alors la parole et explique leur problème : « Tigoua est tombé à L’eau du côte du rocher du Diamant.  O Roi, comment faire pour le retrouver ? »

 

Le roi Réfléchit et finit par chanter.

Sa chanson est d’abord une élégie, ritournelle triste en hommage à Tigoua :

 « O Océan, ne sois pas cruel et rend nous notre ami »

Mais cette chanson triste ne dure que très peu de temps et l’écrevisse commence un rock endiablé : un mélange de « laissez entrer le soleil » et de « Everybody Loves Somebody » (tout cela en créole bien sûr)

 

Après ce refrain, et toujours en chantant le roi répond à la petite équipe

« Tigoua a disparu dans la mer et je ne suis qu’une écrevisse d’eau douce comme toutes les écrevisses, je ne sais donc pas où chercher dans la mer. Par contre je pense qu’un peu d’aide serait la bienvenue.

Allez de ma part à cette adresse. Cette personne pourra vous aider

J’espère seulement que vous savez résoudre les énigmes car cette personne ne parle que comme cela. Pour vous aider voici un petit élixir de ma composition. Gardez le précieusement, il peut vous aider à soulever des montagnes  »

 

Alors Scarlett prend la feuille d’eucalyptus où Le Roi a écrit et lit à voix haute :

 

« Chère F.  ( nom illisible :  vous avez déjà vu l’écriture d’une écrevisse vous ? )


Je t’envoie ces personnes qui cherchent leur ami Tigoua. Aide les du mieux que tu peux

Signé Ton King For ever


Elvis l’ Ecrevisse »


absalon cascade

Les 13 mots récoltés : élixir – estival – évanescent(e) – émeraude – évanoui(e) – étincelle -élégie – écrevisse – éléphant – excédé(e) – éventail – étreinte – eucalyptus.

 

Les textes des autres participants sont ici

 

 

Le début de l’histoire est ici 

La suite du début est ici  

Chapitre A : A comme Arrivée à Madinina

 

 

Chapitre B : B Comme Balata

Chapitre C : C comme Carnaval  

Chapitre D : D comme Diamant

Partager cet article

Repost 0
Published by L'écho des Ecuries - dans Histoires d'Isabelle
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : L' Echo Des Ecuries
  • L' Echo Des Ecuries
  • : Raconter des histoires (de poneys et de chevaux mais pas seulement) Participer à des défis littéraires
  • Contact

Recherche

Archives